[CHRONIQUES] Le guide -bien garni- du Pouzza Fest 6

Pouzza Fest 6

Comme quoi le temps passe très vite quand on a du fun, je viens de réaliser qu’il y a bientôt 6 ans déjà que le Pouzza Fest nous gâte avec une programmation éclectique de haute qualité. Je sens mes cheveux blanchir juste en pensant qu’il y a 6 ans le festival montréalais nous offrait des grosses pointures comme Zero Boys, Two Cow Garage et Bad Astronaut en plus de servir de point culminant pour l’inespérée tournée québécoise de Dear Landlord et Maladroit. Après 5 éditions aux dimensions et méthodes variables, mais toutes couronnées de succès et remplies d’excellente musique, qu’est-ce qu’un festival local peut encore offrir à Montréal? C’est avec un grand plaisir que j’ai parcouru l’horaire de la sixième année pour planifier mon weekend du 20-21-22 Mai et vous offrir quelques recommandations tant au niveau des découvertes que des valeurs sûres.

Au plaisir de vous y croiser et de partager sing-alongs et veggie dogs.

(suite…)

[CHRONIQUES] Best Of de Lamb

Encore une fois, nous avons eu droit à toute une cuvée en 2015. Plusieurs gros noms nous on offert des albums qu’on attendant depuis des lunes, alors que plusieurs groupes qui en sont encore à leurs débuts nous ont épatés. J’ai eu d’excellentes surprises, tant au niveau local qu’international, qui ont réussi à ce glisser parmi mes favoris. Voici donc mes choix de la dernière année.

Sunn O))) – Kannon 

sunn

(suite…)

[CHRONIQUES] Best of 2015 de Simonne

À mon avis, 2015 a été une année superbe pour la musique. J’ai fait de belles découvertes, comme Elder et Misþyrming. J’ai également été agréablement surprise par les parutions de groupes tels que Metz, Fuzz et Mutoid Man. Ils ont prouvé qu’ils étaient capables de livrer la marchandise une deuxième fois. Je craignais que ces groupes allaient sortir des follow-up albums qui ne seraient pas à la hauteur de leurs premiers. J’étais complètement dans le champ, et c’est bien tant mieux comme ça!

Elder – Lore

elder

(suite…)

[CHRONIQUES] Best of 2015 de PM

En 2015, je n’ai pas vraiment écrit sur le blogue. Ça n’empêche pas que j’avais envie de vous partager mes albums préférés de l’année, tant au niveau local qu’international. J’espère que vous apprécierez cette petite liste sans prétention. Bonne année 2016 à tout le monde!

(suite…)

[CHRONIQUES] Best Of des rédacteurs : Raph

Cette année fut particulièrement faste en terme de parutions d’albums tous genres confondus et il n’y a absolument pas lieu de se plaindre! Voici une liste des dix perles qui selon moi, se démarquent véritablement du lot de par la passion palpable qu’elles dégagent, leur originalité, mais surtout, l’expression transparente des sentiments dégagés par les individus qui les ont conçus. Mes trouvailles de 2015 :

10: A Place to Bury Stranger – Transfixiation

ok

Un mélange plutôt abstrait de guitares cinglantes et d’effets de toutes sortes qui, du début à la fin, peut être soit difficile ou sinon palpitant à auditionner. Pour ma part, je choisis l’option deux et j’en demande plus.

(suite…)

[REVIEWS] Beach Slang – The Things we do to Find People Who Feel Like us – Polyvinyl Records (2015)

[REVIEWS] Beach Slang - The Things we do to Find People Who Feel Like us - Polyvinyl Records (2015)

« I hope you dream bigger tonight.

I hope you act on it.

I hope it all happens. »

James Alex has a way to write that makes all the songs he writes feel like a big crushing one. As much as it can be soft ⎯ and feels most certainly alive ⎯ it is still a beaten nihilist voice of an entire generation who dreams as big as it can while having a completely lost hope flowing in its veins. Out of place, spoiled to the point of missing drugs and stranger to the system it is supposed to contribute. We ⎯ through his Waitsy voice ⎯ are living but missing everything we hope this world could be. When we achieve life as THEY want, we destroy the one we want. When we achieve life as WE want, we get marginalized and beaten up on those filthy streets and walls that they put there for us to stay ⎯ and suffer.

(suite…)

[CHRONIQUES] Retour sur le Heart Fest IX

ahhahah

Par Tristan et Zac

Encore une fois cette année, le Heart Fest a réussi à créer un trois jours intense d’énergie, de rencontres et de passion. Malgré les imprévues (annulation de plusieurs bands, perte de courant, vandalisme à la première venue), le HF crew a prouvé une fois de plus que le dévouement et le travail acharné portent ses fruits : CHAPEAU !

(suite…)