[CRITIQUES] Brixton Robbers – Carved Livers – Big Wheel Records / Pouzza Records / Guerilla Asso (2011)

Brixton Robbers – Carved Livers - Big Wheel Records /  Pouzza Records / Guerilla Asso (2011)

Brixton Robbers c’est un band de la région montréalaise qui est très actif sur la route. Avec plus de 300 shows des deux côtés de l’atlantique, ils nous offrent un deuxième album : Carved Livers. Celui-ci a été réalisé sous la tutelle de Steve Rizun. Si j’avais à comparer Brixton Robbers, j’aurais tout de suite pensé de façon boiteuse au Flatliners. Cependant, les gars ont modifié leur son pour amener un élément plus agressif  que sur Rocks and Cranes.

Le tout nous donne un album plus mature, plus travaillé qui en impressionne déjà plus d’un ! La réalisation est pratiquement impeccable, Carved Livers est très solide tant au niveau des paroles que de l’instrumental. Dès le départ, on remarque que les gars ont accumulé une certaine maturité durant leurs nombreuses dates de spectacles. On utilise à profusion les gangs vocals. Mais en même temps c’est toujours aussi efficace et faut avouer qu’ils sont très bien placés !

La voix du chanteur est vraiment sale, mais tellement entrainante. Dans l’ensemble, Brixton Robbers nous offre un album qui s’écoute foutrement bien. Un autre bon groupe qui vient du coin et qui nous promet de beaux moments et des spectacles bien gras !

Pièces conseillées : There once was a taxi driver et Fast times

*A voir à travers le Québec et au Pouzza Fest avec Lagwagon, The Lawrence Arms et After The Fall au Club Soda le 19 mai.

%d blogueurs aiment ce contenu :