[CRITIQUES] Les Guenilles – De Marde (2011)

Les Guenilles - De Marde (2011)

TAB*RN*K – C’est ma première réaction quand j’ai vu et entendu les Guenilles pour la première fois en direct aux sessions bande à part. Après même pas 20 minutes de musique bien « garrochée », l’équipe technique se regarde avec un air incertain : ‘’C’est fini les gars ‘’ ? – Ouais.

Les Guenilles c’est un band qui se démarque présentement dans la région montréalaise  non seulement à cause de leur côté trash et lourd (notamment leur fameux clip avec le meurtre du chat), mais aussi parce qu’ils le font en français. Après avoir ouvert le bal au Heavy Montreal et s’être imposées dans les radios indépendantes, les guenilles ne cessent de prendre plus de place dans le paysage musical indépendant. C’est dans un contexte de boucane pis de bières pas trop cher que les Guenilles nous présentent leur deuxième album – De Marde.

Avec des titres comme Richard Blass et son douze ou Les balles plus longues que l’Gun on sait à quoi s’attendre. C’est gras pis les paroles donneraient des maux de tête à toute personne qui se dit politiquement correcte. Dix chansons, 24 minutes de pure défonce. Chaos. Des médicaments pis de l’alcool mélangés. Des fois dans vie t’a pas besoin de mot pour décrire quelque chose, De Marde c’est pas mal sa. Va l’écouter pis tu vas comprendre !

%d blogueurs aiment ce contenu :