[CRITIQUES] Tenement / Cheeky – Split (2012)

Tenement / Cheeky - Split (2012)

C’est en 2011 qu’on a découvert Tenement avec leur détonnant LP Napalm Dream. Une bombe dans la musique pop-punk américaine qui nous avait franchement impressionnée. On ne pensait pas être capable d’écouter un Toys That Kill avec une saveur aussi intègre et une recette ayant le tranchant d’un album de Bomb the Music Industry! C’était même étrange que le petit bijoux aient passé inaperçus des gourous de chez Punknews.org. Ayant, avec raison, nommé Joyce Manor comme album de l’année et Vacation comme bon troisième, il y avait toutes les raisons de croire que les jeunes du Wisconsin retiendraient l’attention du site américain. 

Mais il y a quelque chose de plus avec Tenement qu’un groupe appartenant à cette catégorie pop-punk (quoi que ce soit néanmoins impossible de ne pas penser aux Ergs en entendant la voix). Il y a définitivement un son qui s’enracine dans des références plus lointaines. Un son que l’on associe à un grunge des années ’90 plus qu’à quelqu’autre vague contemporaine. En écoutant Blast Exhaust, premier titre du côté A, on sent très bien cet amalgame sonore qui bascule du côté ’90 avec sa forte bass à la Jawbreaker ainsi que sa dérangeante distorsion. On ne peut s’empêcher de rire en écoutant l’audace de la deuxième track, Perverse Universe. On y retrouve la fougue qui nous a fait tomber en amour avec Joyce Manor et le sens de l’humour symphonique qui nous fait réécouter n’importe quel album de BTMI! en boucle pendant des heures. Ces deux chansons offrent un son frais, audacieux et léger. Un must à écouter sans censure, et un petit nanane pour nous faire attendre le prochain LP.

Et puis quelle surprise en passant au deuxième côté de l’album. On ne connaissait pas du tout le groupe, mais en débutant l’écoute, difficile de ne pas se sentir mal de son ignorance. Le son est mythique. Un b-side de Sonic Youth qui se l’aurait joué plus garage punk, ou presque. C’est sans doute cette voix qui nous rappelle Kim Gordon.

Ajoutez à cela un très beau package, et on peut difficilement passer à côté de cet excellent 7 pouces.

En show le 14 septembre avec Crusades et Prevenge @ l’Esco