[CRITIQUES] Shine On, Pacific – Radiate (2012)

Shine On, Pacific - Radiate (2012)

Avec une chanteuse aussi cute et des musiciens aussi bels hommes, Shine On, Pacific a vraiment tout pour séduire. C’est à se demander si les membres du groupe sont plus cute que leurs propres chansons, mais ça, ce sera à vous d’en juger!

Formé des membres de plusieurs défunts groupes tels que Issue Sixteen et September Is Falling, et de groupe encore actif comme Le Kraken, Shine On, Pacific nous arrive avec un EP au son très rafraîchissant.

Ce n’est clairement pas de la musique pour tout casser, comme on a l’habitude de vous présenter sur Vakarme. Par contre, il faut s’avouer que parfois, il fait bon relaxer, apprécier les bonnes soirées paisibles, en souriant avec la tranquillité d’esprit. C’est un peu ça que Shine On, Pacific nous offre. Des belles pièces très douces, très bien travaillées qui sauront vous remettre le sourire au visage en cette période de l’année où les journées commencent à raccourcir.

Le EP intitulé Radiate du groupe nous présente six titres à saveur indie rock. Un élément intéressant qu’apporte Shine On, Pacific est sans doute les gang vocals des musiciens qui viennent ajouter un peu de masculinité à la douce voix de la chanteuse, du vrai bonbon. Pour comprendre de quoi nous parlons, écoutez les pistes « Et Orange »et « Not Sleeping Yet ».

On pourrait vous décrire les chansons du EP une à une, parce qu’elles ont toutes leur propre énergie et leur propre vibe, mais nous allons vous laisser le soin d’y aller de vous-même et d’en faire votre propre constat. Mais attention, c’est un piège, on vous avertit, ce EP est comme les chips Lays et Mark Messier, une histoire, une gageure et une écoute sans fin. De plus, les chansons sont catchy et belles au point où vous les reconnaîtrez et les chanterez en un rien de temps.

Vous êtes prévenu.

Karl