[DÉCOUVERTES] Édition du 19 Octobre 2012 – Spécial ‘Maudite pluie de marde du mois d’octobre’

Les Vendredis Découvertes
Pour commencer cette semaine, Aleck nous offre un groupe de punk rock bien dansant aux sonorités multiples en provenance de Derby, Royaume-Uni. Ça bounce et c’est plutôt rapide, surtout niveau rythmique. Ca mélange l’énergie explosive du punk rock avec une vibe un peu plus emo 90’s. Une des particularités du groupe Crash Of Rhinos est le fait qu’il y ait 2 bassistes dans l’alignement. Funky.


Ensuite, Lambert nous ouvre son petit cœur et fait son tendre avec un peu de emo indie midwest-style. Le duo Nai Harvest plaira aux convertis du genre qui prêche pour la paroisse de Mike Kinsella et qui ne se lasse pas d’entendre des passes de guitare en tapping et des adolescents en mue de voix qui croon leur mal de vivre sur des hommages à Joan Of Arc et American Football.

Faut croire que l’automne rentre dans la face de Vakarme à 100 miles à l’heure, parce que PM aussi a arrêté son choix sur un groupe similaire aux deux précédents. Tawny Peaks nous offre un emo punk très mellow. Jamais mauvais!

Finit les faces d’enterrement, c’est ce qu’a décidé JF cette semaine. Il a choisi le groupe Hammers de l’Angleterre. Depuis le lancement des Vendredis Découvertes sur Vakarme, il s’est lancer dans une tradition (involontaire, il le jure qu’il n’écoute pas que ça) de toujours soumettre des bands aux sonorités super violentes et crades. Il ne voit pas pourquoi il ferait une exception cette semaine. En plus il pleut aujourd’hui, c’est gris, quoi de plus réconfortant qu’un bon mur de son bien fracassant? Hammers, en particulier sur leur petit dernier intitulé Vardgor, c’est le mix parfait entre le uber-crust poisseux et noisy du catalogue de Prank Records et le hardcore métallique progressif à la Botch. Hard!

Finalement, Karl fait encore son fancy avec un autre groupe de France. Cette fois-ci c’est Géraniüm qui est mis en avant plan. Du bon crust punk dit ‘de salon’  juste assez bien travaillé pour être un peu accessible, mais pas vraiment dans le fond. Rapide, mélodique et bien ficelé avec des paroles en français et en anglais.

Si une de ces découvertes vous a plu, laissez-le nous savoir en commentaire sur Facebook! À la semaine prochaine.