[CRITIQUES] Sport – Colors – Adagio 830 / Guerilla Asso / La Tête d’Ampoule & plusieurs autres (2012)

Sport - Colors - Adagio 830 / Guerilla Asso / La Tête d'Ampoule & plusieurs autres (2012)

On a souvent entendu parler d’album concept, surtout dans le classic rock des années 70 par exemple. Le groupe Sport pousse ça à un autre niveau, un concept totalement olympique. Déjà avec un nom de groupe comme le leur, ça part assez bien. D’ailleurs, avec un nom aussi générique, le groupe nous complique la vie lorsque vient le temps de les trouver sur facebook, mais nous allons vous donner un coup de main pour vous faciliter la tâche, cliquez ici.

Ensuite, que dire de leurs noms de chansons, tous des villes et années où les jeux olympiques ont eu lieu. C’est un concept que le groupe semble s’être emparé complètement, parce que même la première démo du groupe arbore le même thème.

Originaire de Lyon en France, les gars de Sport nous proposent un album à saveur emo punk revival avec un son très américain, voir midwest pour les connaisseurs. À la première écoute, la musique est très entrainante et sympathique, impossible de s’arrêter, on fait replay à coup sûr (notez le jeu de mot sportif). Bien entendu, il faut s’ouvrir l’esprit un peu et apprécier le genre.

Malgré l’origine française du groupe, la totalité de leurs paroles sont en anglais. Pour les plus fragiles de la feuille, soyez sans crainte, leur accent est très bon et très facile à comprendre. Quelques écoutes vous feront chanter les chansons sans difficulté, il faut dire aussi que c’est assez catchy. L’album au complet est très léger. Les chansons parlent de tout et de rien en même temps, passant de nostalgie à mélancolie, de rêve à espoir. Un amalgame d’émotions qui sera vous bercer toute l’année, peu importe la saison.

Les harmonies et les mélodies, autant à la voix qu’à la guitare, sont sans équivoque le point fort du groupe tout au long de l’album. Les guitares sont continuellement changeantes et les échanges au vocal sont très surprenants. Ajoutez un bassiste et un drummer solide, vous obtenez alors Sport. Disons que l’équipe Vakarme s’est fait séduire assez rapidement!

Un achat assuré pour les fans de groupe comme Glocca Morra, Joyce Manor et Big Kids. Pour les incertains, tendez l’oreille, ça vaut la peine! D’autant plus que leur album vient fraîchement d’être pressé il y a quelques jours, procurez-vous une copie via bandcamp ou encouragez le groupe directement et passez une commande par courriel. Une belle pièce de wax orange clear.

Maintenant, espérons que les lyonnais feront le grand saut vers Montréal un de ces jours, parce qu’avec autant de sing alongs, nous aussi on veut s’amuser avec eux.

Karl