[DÉCOUVERTES] Édition du 30 Novembre 2012 – C’est juste nous ou… l’été est définitivement fini?

Les Vendredis Découvertes

Pour trouver sa découverte de la semaine, Karl s’y est prêt prit différemment. En effet, il a cherché par ville et en utilisant Philadelphia, est tombé sur le groupe Crybaby. Faut dire que Philadelphia était un choix qui allait assurément rapporter gros, parce que bon sens qu’il y a de la bonne musique qui provient de cette ville. Pour en revenir à la découverte, Crybaby nous offre quatre chansons ayant un son pop punk très actuel. Vraiment facile à écouter et apprécier.

Une pure coïncidence ou simplement un signe qu’il se passe vraiment quelque chose de fort en Pennsylvanie ? PM a lui aussi une belle découverte de Philly à vous faire découvrir cette semaine avec Modern Baseball et leur album Sports (sorti le 27 novembre sur Lame-O Records). En regardant ce nom, on croit déjà au manque d’originalité, ou tout simplement au pastiche. Mais franchement, on s’en fout… il y a tellement d’émotions évoquées dans leur musique et c’est fait avec tant de maturité, que c’est difficile de croire qu’il s’agit de leur premier LP. Ça nous rappelle la poésie musicale de Weakerthans, et ça, on ne le dirait pas avec légèreté. Ça donne le goût d’aller passer la veille du jour de l’an à Albany avec le beau petit lineup orchestré par PropertyOfZack. En tout cas… une belle découverte 5 étoiles! On vous conseil particulièrement la 7e track, re-done.

De son côté, Lambert nous transporte outre-mer avec un band qui décape à souhait. Jungbluth vient de Munster en Allemagne et comprend des membres d’Alpinist. Leur nom est tiré d’un résistant communiste et antifasciste Allemand actif durant la deuxième guerre mondiale. On voit ici que Lamb ressort son petit côté historien. On parle ici d’un hardcore féroce, rafraîchissant et très énergique. Enregistré selon les bonnes vieilles règles DIY en deux jours seulement. En plus, il est offert en téléchargement gratuit, donc aucune raison de ne pas en profiter !

Cette semaine, Oli vous propose d’entrer dans l’univers éclectique d’Omotai. Le power trio texan nous sert un cocktail explosif de riffs Voivodiens tordus sur des thèmes de science-fiction inspirés. Terrestrial Grief emprunte autant au meilleur du catalogue d’Amp Rep que chez le grindcore décousu de Drugs Of Faith. Pas mal pour un premier full-length!

Ce qui devait être son review de la semaine finit dans cette section, dû à un manque de temps et à l’exécution de tâches top secrètes pour un petit projet hyper excitant en lien avec Vakarme qui n’as pas rapport avec l’internet. Mystérieux, non ? Bon, il concède également que ses autres découvertes de la semaine sont surtout des vieux bands obscurs qu’on ne trouve pas vraiment sur soundcloud ou bandcamp. Bref, JF nous propose cette semaine de découvrir SARG, un groupe Allemand qui donne dans le punk 80’s via 90’s, un peu comme si Black Flag se retrouvait soudainement dans une grosse orgie sale avec Left For Dead et que Converge se varlopait dans un coin de la pièce en les regardant avec intensité tout en murmurant ‘oui…. oui… n’arrêtez pas’. Images bizarres… En résumé, SARG c’est rapide, intense, vitriolique et court. Pour les fans de p’tites vites intenses sans préliminaires ni pillow talk.