[DÉCOUVERTES] Édition du 7 Décembre 2012 – RIP Sarah Kirsch

Les Vendredis Découvertes

À quelques semaines avant noël et toute la folie qui l’accompagne, l’équipe de Vakarme vous offre des découvertes de la semaine très accessibles. Aucune violence, le tout pour plaire à toute la famille. C’est pas complètement pour rien, c’est qu’on dédit cet article à Sarah Kirsch (Pinhead Gunpowder, Please Inform the Captain This Is a Hijack, Baader Brains…). La scène vient de perdre un gros morceau, et c’est la moindre des choses pour nous de saluer tout ce bon karma punk-rock. Nos condoléances aux ami-e-s ainsi qu’à la famille. Sur ce, bonne écoute…

En quête d’un excellent groupe à vous faire découvrir, Karl est tombé sur le band américain Good Graces. Un quatuor offrant un punk rock assez actuel et sobre. Le voix est rauque et l’ensemble est juste parfait. C’est deep, c’est doux et c’est surtout facile d’écoute en ce mois de décembre. Gageons que ce groupe sera sur la prochaine playlist de vos soirées entre chums.

On s’éloignait un peu de la fibre très sing along tant chérie par PM dans les dernières semaines avec ses découvertes plus emos les une que les autres. Eh bien on retourne aux sources aujourd’hui avec un punk-rock mid-tempo qui vient nous chercher droit au coeur. Il s’agit du groupe Idiot Kid, qui a fait ses débuts cet été après avoir mis la pierre tombale sur leur ancien groupe, Ah Horse Hockey. Les gars nous ont promis un album à venir au début de 2013, alors on vous tient au courant dès qu’ils ont une chanson de tapé. Pour l’instant, on vous laisse déguster le son un peu sale de leur dernier groupe. C’est un peu comme si vous écoutiez le premier démo de Latterman. Ou peut-être un b-side enregistré un peu boboche de RVIVR où Erica se la feelerait low-profile. Vous voyez ce qu’on veut dire? (Grosse parenthèse pas tant utile juste pour les fans de Bomb The Music Industry! – Écoutez Go Cut Your Lawn, Then We’ll Talk About Friendshipcore, et dites-nous que ça ne vous fait penser à rien?!)

Lambert est très nostalgique côté musical cette semaine puisqu’il n’écoute juste que du Hüsker Dü et du Dinosaur Jr, directement en lignée avec sa lecture du livre Our Band Could Be Your Life. Il présente donc SPRRWS, un groupe de Pittsburgh qui va chercher un son qu’on aime bien de cette période. Évidemment, la petite touche plus actuelle du groupe vient ajouter toute la beauté de la chose. Un espèce de prototype du nouveau Title Fight mais moins stérilisé et de Mocking Bird Wish Me Luck, version moins dépressive.

JF vous propose cette semaine de découvrir le meilleur groupe de No Idea qui n’as jamais rien sorti sur No Idea. Boilerman, une formation injustement obscure de Chicago, a tout pour plaire: un vocal rauque et baveux, des chansons rapides et des mélodies accrocheuses jumelées à des textes politiquement sarcastiques. Le tout servi sur des airs de Lifetime rencontrant Off With Their Heads… À bon entendeur: le genre de pop punk qui passerait bien à la Death Church.

Pour sa part, Oli nous prépare pour les rigoureux mois d’hiver avec le quintette de San Diego, Sleep Lady. Réalisé par l’ex Isis, Aaron Harris, So Long Lonely Ghost offre un voyage transcendantal dans les profondeurs ténébreuses de l’être. Le tout sur fond post-rock nostalgique entremêlé de sludge glacial. On pense parfois à Red Sparowes, mais à la puissance 10! Décidément à suivre de près.