[DÉCOUVERTES] Édition du 18 Janvier 2013 – On se les gèle…

Les Vendredis Découvertes

Histoire de sortir un peu de sa zone de confort habituelle des vendredis découvertes, mais aussi parce qu’il s’était fixé comme objectif de n’écouter rien d’autre que du Corrupted pendant 5 jours, JF vous propose de découvrir le groupe Smooth Brain, en provenance de Cleveland, en Ohio, puisqu’il avait besoin de s’aérer l’esprit avec quelque chose de moins sérieux et de punitif pour l’âme (enfin de ce qu’il en reste après ce sublime calvaire). Le groupe donne dans un punk rock crissement punk qui rappelle les vibes du vieux Off With Their Heads durant la regrettée époque de No Idea. T’sé… une guitare minimaliste et mal léchée, un tone de basse très graisseux mis en avant-plan et une batterie nerveuse et carrée qui fait taper du pied. La différence majeure demeure dans l’esthétique générale du band ainsi que dans le vocal baveux plutôt que rauque, qui gèle le tout dans une vibe 80’s un peu à la façon d’Adolescents. Le groupe a sorti un excellent 7 » du nom de Fleas l’année dernière, et on surveille de près leur passage à la Death House dans un avenir pas si lointain.

Quelque chose d’un peu plus entraînant cette semaine pour Karl avec le groupe Stable Boys, de Philadelphie. Le son vous dit quelque chose? C’est normal, parce deux des membres du groupe sont aussi dans Glocca Morra. C’est d’ailleurs de cette façon qu’on a connu le groupe. Pour les fans de GM, vous reconnaîtrez la voix et les petits riffs de guitare bien sympathiques. Espérons que ce projet prenne un peu d’envergure dans le futur, parce que ça promet !

Il existe toujours un moment dans la courte vie d’un groupe punk où il faut jeter l’éponge et prendre des chemins différents. C’est un peu ce qu’on croyait quand il fut annoncé, l’an dernier, que The Motorcycle Industry arrêtait leur épopée de quatre ans en tant que groupe. Eh bien, il s’avère que PM a découvert que John (le chanteur et guitariste) et Ryan (le drummeur) ont un nouveau projet qui s’appelle Perfect Attendance. Ils ont sorti un EP à pareille date l’an dernier et sont maintenant en train d’enregistrer leur deuxième pour une sortie prévue d’ici l’été. Pour les amateurs de Blink 182 de la période pré-Enema of The State et pour ceux qui auraient dernièrement accrochés sur une des découvertes 2012 de PM; Modern Baseball.

Pour continuer sur la voie du post-rock hivernal, Lambert vous offre suite à une illumination hors du commun, Man Is Not A Bird, tout droit sorti de Paris. Plusieurs excellents groupes du genre sont présents en France, mais on a affaire ici à quelque chose d’un peu plus dynamique et enjoué. Ils ont récemment sorti le EP Restlessness, qui marque les débuts de la jeune formation parisienne. Une belle symphonie juste assez énervée pour nous faire plaisir aux oreilles sans tomber dans un cosmos auditif. En plus, les moineaux du bandcamp sont ben cutes. Surtout le jaune.

La nostalgie des années 90 s’empare de plus en plus d’Oli (oui, il commence à se faire vieux!).C’est d’ailleurs dans cet état d’esprit qu’il est tombé sous le charme de Machinegun Suzie. Les quatre jeunes femmes de Québec jouent une musique lourde, avec beaucoup de caractère, où règne l’atmosphère enfumée du stoner rock. On pense parfois au grunge sale de L7, à la ferveur de Bikini Kill ou encore au côté plus accessible de Kylesa. Une arrivée fort bienvenue dans une scène trop souvent gavée de testostérone.