[CHRONIQUES] Cinq albums que j’emmènerais dans ma tombe avec Erin Power

Cinq Albums Que J'Emmènerais Dans Ma Tombe

Samedi le 13 avril prochain, dans le cadre des Samedis Pouzza, le quatuor montréalais Laureate fera le lancement officiel de leur plus récent EP, Leave a Light On. Pour l’occasion, nous avons demandé à la charmante Erin, bassiste et chanteuse du groupe, de nous faire part de ses trésors cachés. Plusieurs de ces choix sont des albums qui nous tiennent vraiment à coeur chez Vakarme, alors ça nous fait vraiment plaisir de partager avec vous cette très belle liste.

On se voit samedi! (En plus il y également le groupe ontarien Wayfarer qui sera présent, c’est définitivement à ne pas manquer)

Blondie – Parallel Lines

Blondie – Parallel Lines (1978)

Probably my earliest childhood memory was hearing a Blondie song on the radio when driving with my parents. My mom declared I LOVE THIS SONG and just CRANKED the stereo up and jammed out in the front seat. For some reason, that always stuck with me.

Un de mes plus vieux souvenirs d’enfance est sans doute d’entendre une chanson de Blondie à la radio lorsque j’étais en route avec mes parents. Ma mère s’est alors écrié « I LOVE THIS SONG! », elle a ensuite monté le volume et s’est laissée emporter par la chanson dans le siège avant. C’est sans doute pourquoi c’est resté en moi.

Smashing Pumpkins – Siamese Dream

Smashing Pumpkins – Siamese Dream (1993)

I always forget about this album for a few years at a time yet somehow I’m always stoked when it ends up playing when I shuffle my iTunes and I get to re-discover it. My first big « rock concert » was seeing the Smashing Pumpkins at age 12 and it really blew my pre-adolescent mind. After that I got really into the 90’s. I guess it really didn’t end there.

J’oublie toujours l’existence de cet album pendant quelques années, mais je suis toujours plus que contente de le voir retontir aléatoirement dans mon iTunes et d’avoir la chance de le re-découvrir à chaque fois. Mon premier gros concert rock était sans aucun doute les Smashing Punpkins, qui m’ont complètement influencée lorsque j’avais seulement 12 ans. Ensuite, ma curiosité m’a amenée dans le son des 90s. Je présume que ce n’est pas ici que ça s’est arrêté.

The Get Up Kids – Something to Write Home About

The Get Up Kids – Something to Write Home About (1999)

I can’t even count the number of road trips I’ve taken in my beat up Hyundai (RIP). This album was the soundtrack for a lot of them. It’s like it was written to be screamed-along to in a car with the windows down.

Je ne peux même pas compter le nombre de roadtrips que j’ai pu faire dans ma vieille Hyundai. Cet album était la trame sonore de plusieurs d’entre eux. C’est comme si l’album avait été écrit pour être crié et chanté dans une auto, avec les fenêtres baissées.

The Jealous Sound – Kill Them With Kindness

The Jealous Sound – Kill Them With Kindness (2003)

This is one of those records that I never seen to tire of. It`s been in regular rotation since it came out 10+ years ago. Also, I’ve used this album to make a lot of mixtapes. True story.

C’est un de ces albums desquels je ne me suis jamais tannée. Il fait parti de ma playlist quotidienne depuis qu’il est sorti, soit il y a plus de 10 ans. Aussi, j’ai régulièrement utilisé cet album pour faire des mixtapes. Je vous le jure.

Jimmy Eat World - Clarity

Jimmy Eat World – Clarity (1999)

This record is absolutely perfect. I fall asleep to it all the time. I don`t care that Mathieu picked it already.

Cet album est absolument parfait. Il m’aide à m’endormir tout le temps. Je me fou que Mathias l’ait déjà choisi.

Honorable Mentions:
Anything Walter Schriefels ever did

Mentions honorables :
Tout ce que Walter Schriefels a fait.