[CHRONIQUES] Cinq albums que j’emmènerais dans ma tombe avec Sebastien Dallaire

Cinq Albums Que J'Emmènerais Dans Ma Tombe

Cette semaine, on impose nos règles cruelles à Sébastien Dallaire, le ‘Président Camacho’ (wink, wink) à la tête de l’étiquette indépendante locale D7i Records. Ce label de Québec, qui fait partie du collectif Toys Of Disharmony, se spécialise dans le grind, le crust, le doom et tout ce qui s’y rapporte de près ou de loin. De plus, Seb partage son horaire du temps avec 5 groupes, dont: Striver, Fistfuck, Dissed, The Mighty Megalodon et The Stoned Horses. Notre théorie la plus viable quant à la façon dont Seb parvient à gérer son temps, c’est qu’il fume tellement de weed que le temps autour de lui ralentit, ce qui lui permet de faire tout ça en plus d’avoir un emploi à temps plein, une blonde à aimer et un chat à flatter. On retrouve donc Mr. Dallaire et sa liste des cinq albums qu’il aura, de peine et de misère, fini par choisir suite à un long monologue interne. On y retrouve des classiques, tant modernes que d’antan. Les styles s’y mélange allègrement et on en vient à dresser le profil musical de ce véritable guru de la violence auditive.

Black Sabbath - Master of Reality

Black Sabbath – Master of Reality (1971)

On va commencer par la base, d’abord y’a eu le big bang, les dinosaures et ensuite Black Sabbath…UN des pemiers bands que j’ai écouté régulièrement dans ma vie et qui y est toujours resté. La question: pourquoi Master of Reality? Ma réponse… d’une semaine à l’autre ça se promenait entre les 4 premiers, mais après mûre réflexion c’est lui qui ressort! Le tone, les riffs, sweet leaf…awwwww

Neurosis - Through Silver And Blood

Neurosis – Through Silver And Blood (1996)

Je me rappelle parfaitement de ma première écoute de cet album qui m’a introduit dans une toute nouvelle sphère de la musique. On est en 97 aux enseignements pour adultes, mon ami Waiter (qui fût chanteur pour Nourriture après) me passe cet album en me disant  »check ça l’gros, un band qui fait du Pink Floyd avec un son loud et métal… ». J’ai mit l’album dans mon lecteur et paff…. j’ai écouté l’album en classe, j’ai rien compris de ce qui se passait dans mes oreilles tout le long de cette écoute qui a pas été très productive au niveau scolaire…J’ai fixé la pochette tout en lisant les paroles… Quand l’album a fini, j’ai vraiment eu un 2 minutes de silence à analyser ce qui venait de se passer, pour finir par le refaire jouer en boucle toute la journée. Cet album est encore une référence dans le genre, souvent imité, jamais égalé!

The Locust - New Erections

The Locust – New Erections (2007)

À mon avis un band incontournable pour tout fan de défonce, j’ai choisi New Erections sans hésitation. J’adore la prod, à sa sortie je trouvais qu’il était un peu plus  »retour aux sources » pour le band en ramenant les riffs doom/sludge. Le drum est tout simplement fou (Aotkpta entre autres…) les synthés vraiment up front avec les bon vieux sons analogues Moog et compagnie, les voix légèrement moins criardes tout en le restant, la durée… Bref un album magistral, rien de moins!

Pink Floyd - Animal

Pink Floyd – Animal (1977)

Encore une fois, quelle hésitation… Je mets Meddle? Je mets Ummaguma? Non, après une brève interrogation avec moi-même, ma réponse est vraiment Animal, mon album ultime de détente. Trois ultimes chansons au delà des 10 minutes, ambiance vraiment mellow et à la fois feeling (ah… les lead de Gilmour, les voix de Gilmour et Waters). Et le concept….Très punk comme concept quand tu t’attardes aux paroles qui divisent l’humanitée en 3 partie: Pigs (Bourgeoisie), Dogs (Patronat, dirigeants qui cherchent à avoir plein contrôle sur le peuple) et Sheep (Le peuple)….

Slayer - Hell Awaits

Slayer – Hell Awaits

L’ultime album métal, ça sent Satan à plein nez! L’ambiance morbide, riffs accrocheurs, solos garochés… Hahah c’est ça, du métal!

Mentions honorables:
Converge – Jane Doe
Suffocation – Pierced From Within
S.O.D. – Speak English Or Die
Grief – …And Man Becomes The Hunted
Corrupted – El Mundo Frio
Disrupt – Unrest