[DÉCOUVERTES] Édition du 21 Juin 2013 – Une semaine de show remplie de découvertes

Les Vendredis Découvertes

Parce qu’il a le cul dans la face cette semaine, Karl vous présente un groupe aux sonorités plus joyeuses, tout en espérant que l’été aboutisse au plus vite. Malgré un nom affreux, soit Toasted Plastic, le groupe, originaire de Ridgewood, NJ aux États-Unis, nous propose des titres à saveur math rock tintés de emo. Disons qu’un show avec eux et Gulfer fonctionnerait très bien. Ça s’écoute très bien !

Après avoir vu ce mardi Iceage, Lamb est encore en transe devant la performance de ces jeunots désormais maîtres dans l’art du post punk nordique. La surprise de la soirée pour lui fut Lower, un groupe qui vient lui aussi du Danemark et qui donne aussi dans un son très cold wave, mais moins précipité et énervé que Iceage. Semblable et différent à la fois, Lower est beaucoup plus ambiant que leur collègue de tournée. Toutefois, l’élément mal-de-vie à la Joy Division est toujours aussi présent. Délecte toi sur l’excellent 45 tours qui vient de paraître (Someone’s Got It In For Me\But There Has To Be More).

Comme ça se bouscule pas mal dans sa tête, Oli omet parfois de vous entretenir de révélations qu’il juge essentielles. À l’instar d’une formation comme Sannhet, Black Table brille en matière de ritournelles post-apocalyptiques. Décidément proche de la ruralité corrompue de No Blade Of Grass sans toutefois négliger l’urbanisme déchu de Children Of Men, Sentinel coule tel un torrent de goudron sur la rivière de vos paisibles pensées. La table est mise.

Il y avait trop de choix, et c’est entre autres dû aux excellents spectacles que notre équipe est allé voir cette semaine. PM y va donc d’un doublé que JF, s’il n’était pas en vacance, backerait sûrement. Le choix de la semaine est nul autre que Vacation, un groupe du Ohio qui a donné une claque à l’équipe hier soir au Rats9 en compagnie de Dead Future, Nevrosas (également beaucoup trop bon) et Masakari. En passant, si vous avez manqué ça, vous êtes pas wise wise. Un punk noisy largement influencé par le passé est venu nous décoiffer d’une façon hors du commun. Nous rappelant leurs contemporains Tenement, mais ayant pris une drogue un peu plus forte, le trio du Ohio donne dans une niche tout particulière, et ce principalement dû au travail remarquable de la guitare à rendre le tout précaire et inquiétant. Si vous aimez, imaginez ça live.

Le deuxième choix de PM est plus traditionnel et tombe dans la catégorie à trois lettre qui parle beaucoup de break-ups. Ça y est, on ne l’a pas nommé! The Reason I Failed History est un jeune groupe du UK mélangeait un amour très fort pour Braid et Mineral. Voici un EP de six tounes que nos chers amis de Laureate devraient particulièrement apprécier. En bonus, vous avez un excellent cover de Five Eight Ten qui va faire tripper Erin solide. Direction la 5e toune si c’est tout ce qui vous intéresse!

Bon, en vacances peut-être, mais JF tiens quand même à ce que le monde se mette du Necklacing dans les oreilles. Pèse sur play. Pas game.