[CHRONIQUES] Cinq albums que j’emmènerais dans ma tombe avec Julien Paradis

Cinq Albums Que J'Emmènerais Dans Ma Tombe

Cette semaine, nous avons le plaisir de connaître les 5 albums qu’emmènerait Julien Paradis (The Discord Of A Forgotten Sketch, Thanos Records) dans sa tombe. Nous étions très curieux de voir ce qu’un membre important de la scène punk/screamo allait bien pouvoir mettre dans ses choix. Vous risquez, comme nous, d’être surpris..!

Bane - Holding This Moment

Bane – Holding This Moment (1998)

L’album que j’apporte dans ma tombe, sans même me poser de questions, est Holding This Moment de BANE. Je l’ai découvert en 1999 en même temps que Raised Fist et, à l’époque, je l’avais de tapé sur une cassette que j’ai tellement écoutée, que j’ai passé à travers le tape. C’est l’album qui m’a fait délaisser Dead Kennedys, Crass et compagnie pour me diriger vers le hardcore, le vrai là! Un incontournable à mes yeux.

Engine Down - Demure

Engine Down – Demure (2002)

Demure de ENGINE DOWN est aussi un classique pour moi. Un ami m’a fait découvrir cet album pendant une tournée sur les routes du vieux continent et il m’a dit, avec son accent de français, «écoutes, tu vas kiffer le style du batteur! ». Man, je trippe encore sur la façon dont il joue. Tellement créatif et efficace, mais, mis à part le drum, le timbre de la voix du chanteur est tellement unique que c’est comme impossible de s’en lasser.

Neil Perry - Lineage Situation

Neil Perry – Lineage Situation (2003)

Dans ma passe « je me pars 50 downloads d’album screamo (le vrai là!) sur soulseek pis je vais me coucher pour que ça load toute la nuit », j’ai découvert NEIL PERRY et l’album Lineage Situation…..wow, juste wow et, encore une fois, le drummer me fait capoter. En fait, j’avais loadé la discographie complète de NP, mais c’est vraiment les premières 10 chansons qui m’ont marquées. Sorry de vous parler de drum encore, mais  fading away like the rest of them est juste trop… Man, vas l’écouter si tu la connais pas!

Bonnie "Prince" Billy - I See A Darkness

Bonnie « Prince » Billy – I See A Darkness (1999)

Next! Mon quatrième choix est un album assez tranquille. Il s’agit de I See A Darkness de BONNIE « PRINCE » BILLY. By the way, on n’est pas obligés d’être en dépression pour écouter cet album. Par contre, il est tellement deep que le nom est juste parfait. Je trouve que l’ambiance générale est géniale et que tout est fait assez simplement, mais efficacement. Évidemment, LA toune, tsé LA toune est I See A Darkness. Elle me donne des frissons à chaque fois et, je ne sais pas si c’est à cause du minimalisme  de la musique ou les paroles, mais c’est le genre de toune que tu dédies à tes bons amis. Plusieurs pensent que c’est une chanson de suicidaire, pas moi! Que dire de la pochette, best fucking artwork ever!

Envy - A Dead Sinking Story

Envy – A Dead Sinking Story (2003)

Mon dernier et non le moindre, A Dead Sinking Story de ENVY. J’hésitais entre Il n’y a pas d’Orchestre de RAEIN et celui-là, parce que tous les deux ont été marquants pour moi. Celui d’ENVY a une petite coche de plus. En écrivant, je me mets à douter de mon choix…. Fuck off! Au pire, c’est pas ben grave. Tout le monde devrait écouter l’ album d’ENVY. Il est tellement puissant avec ses passes vraiment smooth et ses bouts de fin du monde. Color Of Fetters est, à mon avis, la meilleure de cet album qui s’écoute d’un coup. La seule chose que je déplore c’est que le dude chante en japonais, facque c’est ben plate quand tu ne peux pas chanter les tounes d’un de tes bands préférés!!

Mentions honorables :

– Raien – Il n’y a pas d’Orchestre

– Lack – Discographie

– Minor Threat – Discography

– Russian Circles – Station

– Shotmaker – Discography

J’vais arrêter là  j’pense…