[CHRONIQUES] Se préparer pour The Fest 12

The Fest FL 12

Ça y est, mon temps préféré de l’année est arrivé: l’automne. Disons les choses franchement, c’est aussi le meilleur moment de l’année pour être un punk-rockeur. Tu peux enfin mettre ton jacket avec des patchs, t’as pu besoin d’avoir peur que le soleil scrappe tes tattoos, pis la bière reste froide plus longtemps. Bon, ok, c’est un peu des raisons de poser ça. La vraie raison, c’est que le meilleur festival de punk au monde s’en vient. Voici donc les trucs cool que je vais aller voir cette année à The Fest, à Gainesville. Et, puisque ceci est un article préparatif à The Fest, je te conseillerais de commencer à manger plus épicé dès maintenant, pour être certain que tu puisses être capable de manger un burger au tofu jerk jamaïquain du Reggae Shack.

Samiam - Astray

Jeudi 31 octobre à 22h30 au Florida Theater – Ça va être la deuxième fois que je vois Samiam à Gainesville, et je ne pense pas que je sois capable de les manquer. Je suis quand même déçu de rater, pour la première fois de ma vie, Mocking Bird Wish me Luck, qui est un de mes groupes canadien préférés, mais j’ai décidé que mon absence agirait comme une façon de bouder le fait que j’attends leur premier long-jeu depuis maintenant 3 ans. Dans le registre de trucs que je vais manquer pour voir Samiam il y a White Lung et leur très autoritaire/girl next door drummeuse (celle à gauche). Bouh! Je me console en me disant que j’ai trouvé mon déguisement d’Halloween: une bouteille de Sriracha vivante. Je compte bien stage diver accoutré de la sorte. Watch out pendant Mexico ou Sunshine!

Empire! Empire! (i was a lonely estate) - What it Takes to Move Forward

Vendredi 1er novembre à 00h00 au Rockey’s – Il va être minuit et ça va être l’heure parfaite pour aller pleurer un brin. Je parle bien de Empire! Empire! (i was a lonely estate), un des groupes emo contemporains les plus fidèles au Mineral worship, si vous me permettez l’expression. C’est génial parce qu’on dirait que le line-up de cette fin de soirée là a été fait pour moi: Gates, Prawn, Empire! Empire! et Annabel. Je capote un peu beaucoup parce que, à part Gates, ça va être la première fois que je vais voir chaque band. Et c’est pas peu dire, j’écoute pratiquement de chacun d’entre eux à toutes les semaines.

Old Flings - Spite

Samedi 2 novembre à 20h50 au Loosey’s – Le show d’Old Flings est en même temps que celui de Dillinger Four, You Blew It!, Prevenge, Signals Midwest, 1994! et overlap même sur celui de Nothington et Lipstick Homicide. On a ici un exemple extrême des choix avec lequels le Fest te laisse dealer. Ça va être la deuxième année que je manque Dillinger Four, pis je vais commencer à me trouver moron le jour où ils vont arrêter de jouer. Mais, j’ai toujours espoir qu’ils jouent au Pouzza Fest un jour. L’autre truc, c’est que j’essaie, en général, d’éviter les shows au Florida Theater, qui est la grosse salle où le monde fume à l’intérieur. Prevenge, je les aime d’amour les quatre, mais t’sais, je les vois souvent. You Blew It!, je les ai manqués la dernière fois que David Mitchell les a fait venir, et je m’en veux encore. 1994! jouent tous les ans, et j’ai vu Signals Midwest cet été. Ce qui fait que Old Flings est le grand gagnant de cette rude bataille. Ils ont sorti un très bon split cette année avec le groupe Break-Ups, pis leur album Spite était l’un de mes préférés l’an dernier. On attend d’ailleurs la sortie de trois autres splits avec Late Bloomer, The Fake Boys et Control Group, d’ici la fin de l’année.

Knapsack - Day Three of my New Life

Dimanche 3 novembre à 22h30 au 8 seconds – Je suis tellement tellement content que le show ne soit pas au Florida Theater, et j’espère que ça va rester comme ça! Le 8 seconds est la salle parfaite pour un show de cet envergure là. Et puis quoi dire d’autre que… OUI! ENFIN! Un des groupes les plus influents du emo des années 90. Le groupe qui a donné vie à mon album préféré de l’an dernier, A Gentle Reminder de The Jealous Sound, le plus récent projet de Blair. C’est bien parce que ce sera probablement l’unique chance de les voir que j’y vais, parce que je suis quand même pas mal déçu de manquer le retour de Monikers au Boca Fiesta (le resto de Warren, le drummeur le plus important de l’histoire d’Against Me!). Ah, et c’est sans parler de Lucero, qui aurait vraiment bien fitté pour une fin de festival.

Mon horaire complet (suceptible aux changements sans préavis):

Jeudi 31 octobre:

12h00 – Le party de piscine à l’hôtel avec 3rd Bass And The Hits (Karaoké)
16h50 – Red City Radio (sérieusement un des meilleur sets à chaque année)
18h10 – Citizen
19h10 – Nona
19h50 – Daylight
20h40 – Post Teens
21h30 – Bridge & Tunnel
22h30 – Samiam
23h30 – The Draft
00h40 – Torche

Vendredi 1er novembre:

12h00 – Filmage: The Story of Descendents
15h50 – Greys
16h20 – The Sidekicks
16h40 – The Saddest Landscape
17h20 – Devon Kay & The Solutions
18h10 – Dowsing
18h30 – Pity Sex
19h40 – Football Etc.
21h20 – Two Hand Fools
21h40 – Pianos Become The Teeth
22h20 – Gates
23h10 – Prawn
00h00 – Empire! Empire! (i was a lonely estate)
00h50 – Annabel

Samedi 2 novembre:

13h40 – Crusades
14h30 – Banner Pilot
15h30 – Iron Chic
16h40 – Wringler (sauf si je ne peux pas résister au fait de revoir RVIVR un deuxième fois dans le même mois)
17h30 – Broadcaster
18h30 – The Copyrights
19h10 – Modern Baseball
20h10 – Wild Moth
20h50 – Old Flings
21h20 – Elway
21h50 – Adventures
22h30 – Worship This!
23h20 – No Weather Talks
23h50 – Restorations
00h10 – Address
00h50 – United Nations

Dimanche 3 novembre (faut savoir que, rendu-là, je tourne souvent les coins ronds tellement je suis épuisé):

13h50 – Matt Evans
15h30 – Donovan Wolfington
16h10 – Deep Sleep
17h10 – Crybaby
17h50 – Hop Along
18h50 – Prevenge (Minor Threat cover set (je ne suis plus certain de l’heure))
20h00 – The Smith Street Band
20h40 – Like Bats
21h10 – Big Dick
21h40 – Have Mercy
22h30 – Knapsack
23h20 – ALL

D’ailleurs, pour t’aider à faire ton propre horaire, pognes-toi les applications pour iPhone ou Android.

Bon FEST!