[CHRONIQUES] Best of 2013: les plus belles pochettes de l’année

Bestof2013-pochettes-header

On commence notre série de chroniques Best of 2013 en ce matin du réveillon! Voici donc les choix de certains graphistes et illustrateurs-trices, gravitant autour de la scène musicale québécoise, des plus belles pochettes de 2013:

Les choix de Gabrielle Laïla Tittley (Pony)  Facebook  Web

Ponctuation - 27 club

Ponctuation – 27 club

Un des plus grands plaisirs de mon été a été de marcher dans les rues de Montréal, tapissées de cette image, en vue de la sortie de l’album de Ponctuation, 27 Cub.

Réalisée par Charmant et Courtois, cette image quasi hypnotisante ne ressemble à rien que j’ai vu dans les dernières années dans la scène musicale au Québec. La pochette en question lui a même value une nomination bien méritée au gala de l’industrie de l’ADISQ, cet automne.

Mention spéciale : Le split album de Ponctuation/Le monde dans le feu

Toute est dans toute, sorti sous format flexi, est assez magnifique aussi. Pour deux raisons. 1: Tout le monde a appris c’était quoi un flexi (un vinyle en acétate que tu peux plier) 2: L’image funky imaginée par un des membres du groupe de LMDLF (Benoit Poirier), et sérigraphiée par le duo amoureux Sel et Vinaigre, est un produit original que les amateurs de musique épileptique, de collaborations amicales et de belles affaires en général sont fiers d’avoir chez eux.

Tyler,-The-Creator---Wolf-(édition-de-luxe)

Tyler, The Creator – Wolf (édition de luxe)

Je suis une grande fan du souci visuel de Tyler, The Creator. La pochette de son dernier album solo, Wolf, est très jolie dans son mélange étrange et nostalgique, mais elle est un brin trop près de l’image mentale que je me fait du soit-disant mouvement hipster rap.

C’est l’édition spéciale de l’album Wolf qui gagne la palme d’or de mon coeur.

Le leader du mouvement pop surréaliste Mark Ryden a collaboré avec le chanteur de Odd Future (OFWGKTA) Tyler, The Creator sur l’élaboration de l’œuvre d’art pour l’édition de luxe de son troisième album solo.

Si on regarde de plus près la couverture, on remarque que l’artiste y a incorporé des éléments de son projet de 2007, The Tree Show, dans cette peinture. J’adore ce deuxième niveau personnel que Ryden a su incorporer dans sa collaboration avec Tyler.

VioleTT Pi - eV

VioleTT Pi – eV

L’album est illustré par une incroyable peinture de l’artiste Axel Pahlavi, intitulée L’amour plus fort que la mort. Un titre aussi puissant que l’image qu’elle représente. Une parfaite couverture pour compléter l’univers émotionnellement excessif et généreusement torturé de VioleTT Pi. La pochette remporte le prix de pochette de l’année à l’ADISQ.

Mention spéciale : Klô Pelgag – L’alchimie des monstres

Une image des plus poétiques, rappelant un beau conte cauchemardesque pour enfants-adultes crée par l’illustratrice américaine Stacey Rozich. Un parfait match pour l’ambiance musicale poétique-artsy-trash de Klô Pelag.

Les choix de Jonathan Robert  Facebook  Web

Parquet Courts - Light Up Gold

Parquet Courts – Light Up Gold

La meilleure/pire pochette pour un des meilleurs release de 2013. Simple, sketch, awkward, DIY, avec des belles phrases magiques. Représente formidablement bien l’esprit du band. L’endos est tout autant génial.

Beach Fossils - Clash the Truth

Beach Fossils – Clash the Truth

Un très beau montage/collage photo. On dirait Lou Reed et/ou Frankenstein mélangés.

Sigur Ros - Kveikur - XL 2013

Sigur Rós – Kveikur

C’est de la belle photo dark ça là. Le noir et blanc pis les nappes dans face ça vient me chercher faut croire.

Les choix d’Alexandre Goulet  Facebook  Web

Red Fang - Whales And Leeches

Red Fang – Whales And Leeches

La cohésion dans l’incohérence, ou comment surcharger un artwork sans donner l’effet pizza all-dressed.

Portugal. The Man - Evil Friends

Portugal. The Man – Evil Friends

Bon jeu entre illustrations schématiques et photo. Bon edge mystérieux.

Xibalba

Les pochettes de Dan Seagrave

Le retour de Dan Seagrave, légende des artwork deathmetal mid-90 de retour en force avec plusieurs projets complètement halluciants (Xibalba, Nails, Rivers of Nihil, Disgrace…). Tous à l’aquarelle… AYOYE

Les choix de Vanessa Bourgault  Facebook  Web

Daylight - Jar

Daylight – Jar

LOLOLOLOL. Le LP de Daylight fait parti de ces exceptions de design poche (avec photos biz, douze filtres Photoshop et une typo de marde) que j’aime quand même parce que son style un peu « 90’s-je-viens-de-m’acheter-un-ordi-avec-paint-et-seigneur-je-suis-un-artiste-digital-cool » match bien avec la musique de l’album, qui, on ne se fera pas de cachotteries, est un peu inspirée de ces mêmes années. Je sens déjà votre indignation monter envers ce choix controversé. Je vie bien avec ça.

Oathbreaker - Eros|Anteros

Oathbreaker – Eros | Anteros

Ok, fou album en partant. Et je dois avouer que je connaissais pas Oathbreaker avant qu’ils sortent cet album. C’est vraiment juste la cover qui m’a donné le goût de l’écouter. Elle est beaucoup trop intrigante. Pas le genre de design qu’on voit pour un album, je trouve. Simple mais efficace, si le design m’a donné le goût d’écouter l’album. Plein de love.

The World is a Beautiful Place And I am no Longer Afraid to Die - Whenever, If Ever

The World is a Beautiful Place And I am no Longer Afraid to Die – Whenever, If Ever

Ok, pas tant de design sur celle-là, mais seigneur, quelle photo magnifique. 100% représentative du mood de l’album qui nous donne, effectivement, le goût de se pitcher dans le vide. Dix becs mouillés pour ça.

Les choix de Charmant & Courtois  Facebook  Web

7 days of Funk (Dam funk + Snoop Zilla)

7 days of Funk (Dam funk + Snoop Zilla)

On aime beaucoup cette pochette pour son côté outsider art. L’artiste qui l’a faite s’appelle Joe Cool, c’est le cousin de Snoop, il avait aussi réalisé la pochette de l’album « Doggy Style », il y a 20 ans.

Parquet-Courts-Tally-All-The-Things-That-You-Broke-608x608

Parquet Courts – Tally All the Things that you Broke

On a choisi cette pochette pour son côté fait à la main un peu n’importe comment. Le mélange de photo, typo et des dessins/logos un peu mal réalisés. En gros, la composition est vraiment bonne. Je pense que c’est le band lui-même qui fait leurs pochettes. On aime aussi le fait que le nom du band soit mal écrit.

Bataille Solaire - Documentaires

Bataille Solaire – Documentaires (Cassette)

Superbe pochette de cassette réalisée par Félix Morel (Fly Pan Am, Panopticon Eyelids, Pyongyang…). On aime beaucoup le travail de Félix en général, des collages rétro-futuristes assez flyés complètement réalisés sans l’aide de l’ordinateur. De la source des images à leur juxtaposition dans l’image, Félix fait tout « comme dans le temps », avec des photocopies de revues/vieux livres, un exacto et de la colle.

Les choix de PM  Facebook  Web

Yvette-Process

Yvette – Process

La plus belle pochette, pour un très bon album, très loud, expérimental et abrasif. Beaucoup de graphistes dernièrement se sont laissé aller dans les visages/formes déformés de la sorte. Certains directement sur des pellicules argentiques, d’autres, évidemment, par la magie de photoshop. Peu importe comment Nick Sylvester, fondateur du Label Godmode et artiste, s’y est prit, cette photo détient à la fois une beauté très fluide et une ambiance qui me rappelle l’époque hellénistique. Ça me parle énormément!

Black Joe Lewis - Electric Slave

Black Joe Lewis – Electric Slave

Mon illustrateur et graphiste préféré, Christopher Norris, aka Steak Mtn (Against Me!), est le maître derrière cette excellente pochette. On est habitués à son univers ultra malaisant, mais ici on a plutôt affaire à un beau mélange visuel entre l’univers du colonialisme et celui du funk. C’est à la fois un peu weird, beau, et subtil en couleur. Une belle pièce analogique (en tout cas, on dirait) mais qui reste néanmoins moderne grâce aux couleurs fluorescentes.

Black Joe Lewis - Electric Slave

Hollow Sunshine – Held Above

Pour mon troisième choix, j’y suis allé avec un illustrateur que j’ai beaucoup aimé cette année, Reuben Sawyer, aka Rainbath Visual. J’avais découvert le travail de Reuben avec la pochette Roads to Judah, de Deafheaven, et, dans toute sa production, la pochette d’album qu’il a fait pour son groupe, Hollow Sunshine, est ma préférée! Beau, simple et juste assez mystérieux.