[CHRONIQUES] Cinq albums que j’emmènerais dans ma tombe avec Karl

Cinq Albums Que J'Emmènerais Dans Ma Tombe

L’exercice que de choisir cinq albums qu’on emmènerait dans sa tombe est une activité que j’impose à plein de gens pour les publier sur Vakarme et je dois avouer qu’après finalement avoir trouvé mes cinq choix, je me sens un peu mal, parce que ce n’est vraiment pas une tâche simple. Je dois aussi dire que le tout mijote dans ma tête depuis plusieurs mois et qu’honnêtement, je ne pensais jamais être en mesure de vous partager mes choix. Pour arriver à mes fins, je me suis dit de ne pas trop chercher loin de choisir cinq albums qui m’ont fait tripper dans les dernières années, qui m’ont émotionnellement touché et me touche toujours, même après des centaines d’écoutes et finalement, qui représente une partie de ma vie ou une émotion distincte de ma vie. C’est pourquoi mes albums sont tous très différents et ne sont pas nécessairement mes albums favoris à vie. Voyez vous la nuance?

Karysun - Until The End - Destructure (2010)

Karysun – Until The End – Destructure (2010)

Ce choix n’est vraiment pas une surprise, mes amis vous le diront. Karysun est un groupe de France, un duo pour être plus précis. Il nous propose un mélange de sludge, doom, hardcore et c’est anarchiste et anti-police de A à Z. C’est complètement disjoncté. L’album Until The End est selon moi leur meilleur, car il me donne toujours des frissons. Rare sont les groupes qui réussissent à me faire cet effet. Fallait bien que je tombe sur un groupe européen pas vraiment connu… Leur son est très influencé par des groupes comme Neurosis, par exemple. Même si l’accent d’un français qui parle en anglais peut être tannant, les spoken words du groupe sont vraiment cool et l’accent n’y change rien, à la limite ça rend le truc encore plus unique.

Year Of No Light - Ausserwelt - Music Fear Satan (2010)

Year Of No Light – Ausserwelt – Music Fear Satan (2010)

Je ne suis pas un grand amateur de metal, mais YONL c’est mon genre. J’ai eu la chance de les voir à Paris, mais je dois avouer que lorsque je l’ai ai vu, je ne les connaissaient pas vraiment. Je suis tombé sur le cul. Ils ont interprété l’album Ausserwelt au complet et c’était juste trop bon. C’est honnêtement mon meilleur concert à vie. Un mélange entre du black metal et du shoegaze auquel ont a ajouté plein d’émotions. C’est tout simplement grandiose comme groupe et l’album Ausserwelt reste mon album de prédilection lorsque je veux paisiblement fermer les yeux et esquisser un petit sourire en coin.

The Tallest Man On Earth - Shallow Grave - Gravitation (2008)

The Tallest Man On Earth – Shallow Grave – Gravitation (2008)

Un suédois à la voix cassé qui fait du folk américain. C’est ainsi que je décrirais The Tallest Man On Earth. Shallow Grave est son premier album et le premier que j’ai connu du groupe. Lorsque tout va mal et que je suis entrain de sauter un plomb, je me met cet album et respire profondément. Ça marche à tout coup. C’est vraiment l’album qui m’apaise le plus. C’est parfois joyeux, parfois mélancolique, mais c’est toujours beau et doux et ça a toujours le même effet sur moi. C’est vraiment facile de tomber en amour avec The Tallest Man On Earth (ça sonne drôle…).

Dinosaur Jr. - You're Living All Over Me - SST (1987)

Dinosaur Jr. – You’re Living All Over Me – SST (1987)

Lancez moi toutes les pierres que vous voulez, mais ça ne fait pas extrêmement longtemps que je m’intéresse au groupe Dinosaur Jr. J’ai choisi cet album parce que c’est le premier que j’ai écouté et que j’ai complètement dévoré. La façon dont J Mascis chante et cri dans le micro, c’est complètement fou et ça vient me chercher, ça me calme. Pour moi, cet album est une bombe atomique d’émotions, je crois qu’il est impossible de rester impassible face à une décharge émotive de la sorte. Il n’y a pas que la voix qui rend fébrile, les solos de guitare sont assez majestueux aussi. J’aurais aimé connaitre Dinosaur Jr. avant, je dois l’avouer. De plus, je viens de me rendre compte que cette album est sortie la même année que je suis né, coïncidence?

Weed - Deserve - Couple Skate Records (2013)

Weed – Deserve – Couple Skate Records (2013)

Mon album préféré de l’année 2013, c’est celui-là. Pas parce que c’est le meilleur album de tous les temps, mais bien parce qu’il reflète le désespoir total, il sonne tellement vrai sans faire dans la dentelle. J’ai tellement accroché à cet album qu’il m’a donné le gout de recommencer à jouer de la guitare et me partir un groupe. Depuis, je gratte et compose plusieurs heures par jour, une vraie claque sur la gueule. Une sorte de Dinosaur Jr. des temps modernes.