[DÉCOUVERTES] Édition du 4 Avril 2014 – Shows et découvertes, le printemps cogne à nos portes!

Les Vendredis Découvertes

PM | Cette semaine fut particulièrement intense en annonces de festivals, de nouveaux albums et aussi, de nouveaux projets musicaux. Un qui m’a particulièrement plut, c’est Beach Slang, le nouveau groupe de James Snyder (Weston), Ed McNulty (Crybaby) et JP Flexner (Ex Friends (ainsi qu’un très cool artiste visuel)). Avec un pareil line-up, on ne pouvait s’attendre qu’à du bon. Le trio de Pennsylvanie ne déçoit pas avec leur EP de 4 titres remplies de sincérité et d’amertume. Un hymne americanesque qui risque de me faire vibrer lors d’un après-midi ensoleillé d’automne dans une certaine ville de Floride. Oh que oui.

Karl | Montréal est une superbe terre d’accueil pour tous. Vivre dans cette ville nous offre la possibilité de s’ouvrir à différentes cultures sans voyager. Dernièrement, j’ai rencontré un biélorusse fraîchement arrivé sur l’île et nous avons rapidement connecté musicalement. Celui-ci faisait parti d’un groupe punk de Minsk et me parla de toutes les tournées qu’il avait pu faire dans des pays comme la Pologne. Il s’est fait plusieurs amis lors de ces tournées et s’empressa de me présenter une bonne partie des groupes avec lesquelles il a partagé la scène. L’ensemble que je vais donc vous présenter aujourd’hui n’est pas nouveau, en fait le groupe roule depuis 2008, alors peut-être le connaissez-vous déjà. Si c’est le cas, ce n’est pas bien grave parce que leur punk bien croûté est juste excellent et saura vous plaire. Il s’agit du groupe Drip Of Lies de Varsovie.

Lamb | Comme PM l’annonce, c’était la semaine des annonces de plusieurs festivals, dont un de nos petits prefs chez Vakarme, The Fest à Gainesville. C’est drôle, parce que sa coïncide justement avec une température qui s’annonce un peu plus smath. Le soleil sort, pis nous fait sortir de notre cocon hivernal qui s’est un peu trop éternisé cette année. Bref, à ce temps-ci de l’année, encore plus lorsqu’on annonce la première vague des groupes du Fest, ça me donne une envie immense de punk-rock. C’est justement en feuilletant les groupes que je suis tombé sur Low Dérive, un groupe d’Italie qui m’a vraiment surpris. Un petit band bien simple avec un son très américain, mais la petite touche européenne vient rendre le tout très agréable. En fait, ça me donne juste le goût que le Fest soit demain. Mehhh.