[CHRONIQUES] En route vers le Pouzza Fest 4 – Buried Option

Buried Option - Downward - Slow Death (2014)

On m’a suggéré de parler du quatuor français Buried Option, qui sera au Pouzza Fest la semaine prochaine. N’ayant jamais entendu parler de ce groupe, j’ai commencé par survoler le démo Save Yourself, publié en 2013. Malgré l’accent maladroit (pun intended) typique des français qui chantent en anglais, la production et le bon goût apparent font que ça passe très bien. Dès la première écoute, les mélodies, les changements de tempo et l’ambiance mélancolique rappellent Osker, ce qui plaira évidemment à plusieurs!  Me voilà déjà enthousiaste à l’idée d’écouter Downward. Simplement dit : ça torche. Une qualité de son améliorée, des pièces qui débordent de mélodie, tant dans le jeu des guitares que dans les harmonies vocales, une énergie franchement bien canalisée et un accent un peu moins ostentatoire. Ça y est, je suis fan. Le groupe explore des nuances stylistiques qui plairont aux fans de punk rock mélodique, borderline-emo mais jamais trop cheesy. J’ai lu quelque part une comparaison avec le groupe anglais Annalise, que je ne peux que confirmer. Attendez-vous à quelques gang vocals rauques à la HWM, des pièces qui finissent en breakdown à la Jawbreaker ainsi que des passages twinkly et d’autres bien pesants qui trouveront preneurs parmi les fans de la nouvelle vague emo. En bref, un ensemble très bien dosé qui justifie pleinement l’expression française « punk mélo ».

Voyez Buried Option au St-Ciboire le 18 Mai à 18h15 dans le cadre du Pouzza Fest.