[CHRONIQUES] Cinq albums que j’emmènerais dans ma tombe avec Math Lachapelle

Cinq Albums Que J'Emmènerais Dans Ma Tombe

Ça y est, le Pouzza Fest est arrivé! Cette année on a droit au retour de deux vieux groupes de la scène musicale repentignoise, j’ai nommé September is Falling et nul autre que Issue Sixteen. C’est pour souligner les 10 ans de leur album The Ghots Are Bleeding que le groupe se produira ce vendredi au Piranha. Pour l’occasion, nous avons demandé à Math Lachapelle les cinq albums qu’il emmènerait dans sa tombe. Si vous êtes inspirés par les choix de Math, profitez-en aussi pour aller voir le set de son autre groupe plus récent, La Querelle, le dimanche à 23:15 au Café Chaos en compagnie d’Hold Tight, Rust Belt Lights, White Slaves, Heartwell et Place Holder. Bon festival !

J’ai choisi 5 albums qui ne me quitteront jamais, tout simplement parce que je les écoute toujours, au moins 1 fois par semaine, dans différentes occasions, et ce depuis plus de 10 ans.

Explosions in The Sky – The Earth is Not a Cold Dead Place (2003)

Explosions in The Sky – The Earth is Not a Cold Dead Place (2003)

Un album tout simplement magique, je vais l’écouter jusqu’à la fin de mes jours. Je peux chanter toutes les moindres petites notes de guitares, c’est étrange comment un groupe sans vocal peut rester dans la tête! Si j’avais à recommander 1 seul album, c’est lui. Je le fais écouter à tout le monde, des matantes, des collègues de bureau, ma kid, mon chat et ce, dans différentes occasion comme pour faire l’amour, pour faire de la route, pour travailler, pour relaxer, tout est parfait ! Particulièrement les patterns de guitares tellement évolutifs que le groupe n’a malheureusement pas réussi à refaire sur les autres albums (les autres sont tout de même hyper bien composés). En plus sur scène c’est de la bombe pour un band post-rock !

The Appleseed Cast - Low Level Owl: Vol. I & II (2001)

The Appleseed Cast – Low Level Owl: Vol. I & II (2001)

Je vais tricher et mettre l’album double (ben, ce n’est pas un album double, mais tout comme !). Par contre, j’aurais pu mettre pratiquement tous les albums de Applessed cast, c’est mon groupe préféré, mais celui-là est méga conceptuel. Je ne sais pas trop dans quel vague de emo il se trouve, emo revival, emo-rock, emo-punk, mais dans le fond, ce n’est pas tellement emo. C’est plus rock planant instrumental et la voix de Chris Criscis arrive toujours au bon moment, la plupart du temps, lorsqu’on s’en attend le moins ! En plein milieu d’un riff. Low Level est comme un mélange de tout ce que j’aime dans l’univers musical : planant/emo/rythmique rock/passage instrumental épique/pédales de délais/voix emo/voix écorchée. Je reproche tout de même 2 trucs assez flagrants à Appleseed cast. 1- le côté rock progressif sur les bords, 2 – Je trouve toujours deux ou trois pièces pas géniales sur leurs albums, si j’étais leur producteur, je leur dirais de les enlever et à chaque coup ils auraient eu des albums parfaits. Coup de Coeur pour toujours. En concert c’est assez vedge par contre, mais j’ai eu la chance d’être au première loge lors de la tournée souvenir pour cet album et c’était cool !

Bright Eyes - Lifted or The Story is in The Soil, Keep Your Ear to The Ground (2002)

Bright Eyes – Lifted or The Story is in The Soil, Keep Your Ear to The Ground (2002)

Pour moi Conor Oberst reste le meilleur auteur-compositeur actuellement vivant. C’est vraiment difficile de trouver l’album qui me plait le plus de sa discographie, j’aurais tendance à dire, I’m wide awake it’s morning, mais Hugo Mudie l’a déjà donner pour sa tombe, donc, je vais mettre Lifted or The Story Is in the Soil. C’est le premier album que j’ai découvert de Bright Eyes (merci Jason Bissessar), c’est probablement le mieux orchestré et c’est le cas de le dire, car on y retrouve des dizaines et des dizaines d’instruments funky (y’a même de la flute !) La prise de son de la voix souvent off-mic ou vraiment proche et chaleureuse (you will, you will, you will), est tout simplement inspirante. Ni folk, ni emo (en tout cas pu à ce moment-là), ni indie, ni country, c’est juste un album parfait et bien difficile à décrire au niveau du style. J’adore quand le vocal devient énervé après une chanson plutôt calme (Waste of Paint), le duel de vocal avec lui-même (ton très bas parlé et la voix plus criarde en arrière-plan) donne le ton un peu bipolaire de l’artiste. On adore !

Envy - A Dead Sinking Story

Envy – A Dead Sinking Story (2003)

Je ne comprends absolument rien de ce qui chante, mais je peux chanter l’album au complet ! Un son pur et tellement brut à la fois. Un magnifique mixte de post-rock et de screamo 1ère vague. J’adore le son des guitares tout simplement magique, clair et distinct. Que dire de l’utilisation juste parfaite des pédales de délais. La voix criée est tellement remplie de peine et d’émotion, puis les tonalités d’accords des guitares n’aident en rien à voir la vie du bon côté, mais je trouve qu’on y retrouve tout de même une belle touche d’espoir dans tout ça. Ce contraste de rage et d’accalmie, c’est ce qui donne tout le côté épique du groupe japonais. À mon grand désarroi, je ne les ai jamais vues.

Blink 182 – S/T

Blink 182 – Blink 182 (2003)

Cet album est le meilleur album pop au monde. Tout simplement. Le son de la batterie est aussi gros que le black album de Métallica et les mélodies sont tellement accrocheuses. J’adore la variété des chansons aussi, ils avaient le goût du risque pour un band punk rock. À l’écoute du 1er titre Feeling this, on pouvait s’attendre à un opus hors du commun, mais jamais autant, il est tellement varié, I Miss You et All of This avec Robert Smith (c’est notre tune à moi pis ma blonde!) nous sort du classique album déjà entendu. La 2e pièce de l’album aussi nous lance en plein visage un riff de guitare à la Deftones et que dire de Stockholm Syndrome qui présente un son super vintage. Le duel des vocals est à se lancer dans les murs, c’est catchy à souhait. Un album très innovateur et complètement mature pour un groupe jusqu’à ce moment complètement immature ! Puis enfin on peut lire des paroles qui sortent des thématiques juvéniles, ça fait du bien !

Mentions spéciales si je pouvais apporter un lecteur MP3 avec une tonne de batteries :

Sigur Rós – La discographie au grand complet : Le meilleur groupe post rock vocal sur la terre, tout simplement.

Coldplay – Tous les albums sauf Parachutes : De la pure pop bien ficelée, magique, épique avec une touche subtile indie dans la manière de faire les choses.

The Jealous Sound – A Gentle Reminder : Quand les bands emo se transforment en du rock alternatif, ça me touche beaucoup.

Mogwai – La discographie au grand complet : Mon ancien groupe préféré. Toujours aussi bon, aujourd’hui.

Taking Back Sunday – Tell All Your Friends : Parce que les duels de vocals sont juste trop cool!

Band of Horses – La discographie au grand complet : Je capote sur ce band.