[DÉCOUVERTES] Late Bloomer – Things Change – Tor Johnson Records (2014)

Late bloomer - Things Change - Tor Johnson Records (2014)

Parce qu’on commençait à s’ennuyer des vendredis découvertes, nous avons décidé de vous revenir avec le même concept sous une nouvelle formule ! C’est simple : chaque fois qu’on aura une nouvelle trouvaille, on vous en fera part !

Ça part mal, parce que c’est un peu de la triche. Je m’explique. Je connais le nom de Late Bloomer depuis un petit bout. J’ai même deux chansons d’eux depuis pratiquement 1 an. On vous en avait parlé lorsqu’ils ont sorti l’excellent split avec les Américains Old Flings. Un vinyle que j’ai écouté à maintes reprises… sans toutefois laisser une seule petite chance à Late Bloomer. C’était pourtant simple, je n’avais qu’à tourner le vinyle de côté. Mais bon. Maintenant je me reprends, près d’un an après avoir acquis cette pièce lors du FEST 12 à Gainesville.

Late Bloomer est un trio qui vient de Charlotte aux États-Unis. Un espèce de punk-indie-grungy qui va chercher ses influences un peu partout. Vite vite, on peut penser à toute cette nouvelle vague de groupes qui semblent vouloir faire revivre le son des années 1990. La particularité de Late Bloomer, c’est que c’est fait sans prétention. Ils ne font pas partie de cette vague populaire qui inclut les Superheaven, Citizen et autres jeunes groupes. Ils roulent leur bosse à la bonne vieille DIY, en jouant des petits shows dans les sous-sols et autres endroits crados qui veulent bien les accueillir. Un d’entre eux s’occupe de Self Aware Records, tandis qu’un autre possède un petit magasin de disques indépendants à Charlotte.

Leur nouvel album Things Change fait désormais partie de ma playlist quotidienne. Il me rappelle un peu le premier album de Dinosaur Jr., mais subtilement. Il s’agit probablement d’un des groupes que j’ai le plus hâte de voir cette année au FEST 13. Bref, j’espère que tu vas lui donner une chance, parce que cet album-là mérite définitivement ton attention.

Peace et à bientôt – Lamb – xoxo