[CHRONIQUES] Best of 2014 des rédacteurs : PM

Best of 2014

2014 fut une année pionnière pour moi. Si j’ai un peu moins bloggué que dans les deux dernières années, je ne peux pas dire que c’est par manque d’intérêt ou de musique à partager, mais seulement parce que j’ai dû mettre les priorités aux bonnes places. Je pense que j’ai quand même réussi à partager la musique qui me fait tripper, principalement via des groupes Facebook, la page de Vakarme ou ma page personnelle. J’ai vu excessivement beaucoup de spectacles encore cette année, j’ai jamais acheté autant d’albums et j’ai exploré la musique qui se fait au Québec de manière bien plus intéressé. C’est entre autres dû à des excellents nouveaux groupes, mais sûrement aussi à une plus grande ouverture de ma part. Je ne peux m’empêcher d’être fier de ce qui se fait ici et de croire que ça va continuer dans ce sens encore en 2015. Ça n’empêche évidemment pas que j’ai passé un temps fou à écouter ce qui se fait un peu partout dans le monde également. D’ailleurs, ce Best of est définitivement le plus varié que j’ai jamais écrit, et je suis pas mal content de la manière que je l’ai divisé. Sans plus tarder, voici les albums qui m’ont le plus fait vibrer de 2014!

Best of 2014 des rédacteurs : les 10 albums préférés de PM

1. Merchandise – After The End

Si le groupe de Floride est venu me flatter les oreilles depuis ma première écoute de Children of Desire l’an dernier, c’est avec la sortie du single Little Killer au début de l’été que mon amour obsessionnel pour le quatuor est réellement né. Étant un grand fan de The Smiths, je n’ai jamais pu rester indifférent à leurs chansons à la fois vaporeuses et pop. Certes, la voix et l’attitude nonchalante de Carson Cox est largement tributaire de leur succès, mais je dois dire qu’après les avoir vu en spectacles à quelques reprises, c’est la prestation prodigieuse de Dave Vassalotti au lead guitar qui m’a davantage rendu accro. Le trio originaire de Tampa en a fait du chemin depuis leur début en 2009 avec un simple keyboard cheap. La machine est définitivement enclenché pour eux et ce sera plus qu’intéressant de voir leur évolution (déjà très rapide) dans un avenir à moyen terme! Pour moi, leur musique est un mix très juste entre The National et The Smiths, un duo qui me donne des frissons depuis déjà de nombreuses années! Chanson préférée : Little Killer

2. Baton Rouge – Totem

L’album que j’ai le plus attendu des dernières années. C’est impossible d’être déçu avec ces lyonnais. Tout ce qu’ils touchent est riche, varié et unique. Plus fluide et homogène que leur premier album, Totem est littéralement une brique de sons à dévorer avec attention et érudisme. Ce que j’ai d’ailleurs fait pendant une bonne partie de l’année. J’ai enfin mis la main sur ma copie vinyle, et je dois dire que c’est sans doute une des pièces les plus intéressantes de ma collection. Si vous pouvez passer outre la voix, qui je dois l’avouer, est assez particulière à entendre pour nous, vous découvrez un album qui vous fait voyager et vous confronte à toutes sortes de paysages à la fois familiers et dépaysants. C’est selon moi la beauté de cette galette, c’est qu’elle emprunte définitivement au passé pour nous donner un plat réinventé et rafraichissant. Je dois aussi donner un bonus pour l’artwork de la très géniale Claire DuportChanson préférée : Côté du Py

3. Conor Oberst – Upside Down Mountain

Si j’avais aimé plusieurs titres de People’s Key, je dois dire que l’album allait un peu à gauche à droite en manquant, à mon avis, légèrement de focus. Ici, on est de retour avec du Conor Oberst plus traditionnel, sans le reste du groupe qu’est Bright Eyes, et on a l’impression que c’est ce qu’il avait besoin pour se retrouver avec sa personnalité propre. Cet album est tout à fait lui, il respire les angoisses et les questionnements d’un homme avec une carrière immense derrière lui, et ce seulement à l’âge de 34 ans. Je n’ai rien pour juger cet homme, seulement mon admiration devant sa musique qui est l’une des plus évoquantes, personnalisées et authentiques de notre génération. Chapeau. Chanson préférée : Artifact #1

4. The War on Drugs – Lost In The Dream

Ici, je dois dire que je suis en terrain complètement nouveau. J’ai l’habitude de discarter plusieurs artistes plus big au profit des groupes de la relève et issue d’une culture underground, et cette manie me cache souvent de beaux joyaux. Cette année, ma découverte (sur le tard) est l’excellent troisième album du plus récent projet de Adam Granduciel, membre original de Kurt Vile & the Violators. Cet album est tout simplement énorme. Une figure de proue du rock du 21e siècle. Il t’élève à des endroits insoupçonnés et te fait voyager des années 80 à aujourd’hui dans un amalgame de sonorités incroyablement bien cousues. Chanson préférée : In Reverse.

5. Joyce Manor – Never Hungover Again

De retour en terre punk-rock avec le quatuor californien Joyce Manor. Depuis la sortie de leur premier album en 2011, c’est sans doute le groupe actif punk pour qui j’ai le plus d’affection. J’ai toujours adoré leur façon un peu sketchy et slacker de livrer une musique tout simplement poignante aux paroles légères et authentiques. Ça n’a jamais été une question d’être tight, de sonner big ou de paraître ci ou ça. Avec eux, on a toujours affaire avec une musique simple et sans compromis. Une livraison honnête, plein de je m’en foutisme et dans tes dents. Avec Never Hungover Again, on reste exactement dans cette lignée, même s’ils sont maintenant produits par les géants californiens d’Epitaph. Parce qu’effectivement, le groupe peut définitivement se féliciter d’avoir su garder la même énergie et éthique de travail avec ce troisième album. Chanson préférée : Falling In Love Again.

6. Iceage – Plowing Into The Field of Love

Le fameux troisième album d’un groupe. Celui qui fait passer ou casser. Après deux excellents albums d’un genre qui a repris une énorme popularité dans les dernières années, ce troisième devait définitivement venir chambouler le monde du post-punk pour que le jeune groupe danois garde son imposante stature. C’est pour eux aussi mission accomplie et ce grâce au génie qui les a poussé à diversifier leur répertoire. Ils vont chercher une tonne de références diverses (dont un contry-rock très déstabilisant) mais en y appliquant la dissonance, l’amertume et la hargne auxquels ils nous ont habitué depuis leur début de carrière. Les prestations lives sont de plus en plus lourdes et agressives et le groupe continue son imposant passage à l’histoire punk du 21e siècle. Chanson préférée : Against The Moon.

7. The Hotelier – Home, Like Noplace is There

LA découverte 2014 de la scène musicale emo contemporaine. J’ai déjà parlé de long en large à quel point la sortie de Home, Like Noplace is There est un événement majeur pour cette petite communauté. Il se positionne au même niveau que Foxing, The World Is, Dads, Annabel, Everyone Everywhere, Empire! Empire!, Joie de Vivre, Prawn… et il met en vedette, à mon avis, la meilleure voix et la plus belle plume de toutes ces groupes avec la présence de Christian Holden à ses commandes. Chanson préférée : Dendron.

8. LVL UP – Hoodwink’d

Si Space Brothers, le premier album du groupe sorti en 2011, était d’une bien agréable d’écoute, Hoodwink’d est totalement dans un autre registre. Déjà, l’amélioration au niveau de l’enregistrement est un gros plus pour eux. Ils ont gardé une voix bien étagée, à la manière des groupes « vintage-pop » comme Literature, Smith Westerns, tout en ayant un certain côté lo-fi et des courtes compositions nous rappelant la vague de bedroom pop similaire à Alex G, Elvis Depressedly, Julia Brown et les autres. Ce beau mélange est évidemment venu me chercher au plus profond de mes trips. D’ailleurs, restez à l’affut de ce groupe, on devrait en entendre énormément parler en 2015. Chanson préférée : Soft Power.

9. Mac DeMarco – Salad Days

Je ne pense pas que j’ai besoin de dire grands choses sur Mac DeMarco. Sans doute l’un des artistes canadiens les plus couvert médiatiquement de l’année. Je n’ai que de bons mots pour sa musique. Ça me rend bien confortable d’être une personne différente et légèrement en marge (pas tant que ça, mais quand même) en voyant aller ce jeune hurluberlu. Chanson préférée : Go Easy.

10. Sport – Bon Voyage

C’est pas exactement une surprise de voir cet album dans le top de la plupart de nos rédacteurs. Depuis la découverte de leur album Colors en 2012, on a pas vraiment cessé d’écouter la musique des lyonnais Nico, Flo et Nak. À leur passage au Québec en 2013, nous nous sommes liés d’amitié pour ces trois êtres si attendrissants (et aussi pas mal insignifiants, haha). Leur deuxième album, Bon Voyage, est une étape majeure dans leur progression en tant que groupe. Largement plus diversifié, un peu moins spontané, mais tout aussi bon, j’ai été très heureux d’être témoin de leur évolution! Chanson préférée : Jacques Mayol.

Il y a vraiment beaucoup d’albums de différents horizons que j’aurais également voulu ajouter à ce best of général, mais je vais m’en tenir à ces 10 là. Je vous laisse une petite liste d’albums que j’ai également beaucoup appréciés dans mes mentions spéciales :

Mentions spéciales : Posse – Soft Opening, Have a Nice Life – The Unnatural World, Braid – No Coast, Pianos Become The Teeth – Keep You, Literature – Chorus, Lower – Seek Warmer Climes, The Estranged – The Estranged, Real Estate – Atlas, Seahaven – Reverie Lagoon: Music For Escapism Only, This Will Destroy You – Another Language, Tigers Jaw – Charmer, Devon Williams – Gilding The Lily, Tawny Peaks – In Silver River, Cloud Nothings – Here And Nowhere Else, The Pains of Being Pure at Heart – Days of Abandon.

Les 10 « premiers ablums » préférés de PM

1. Creative Adult – Psychic Mess

J’en ai déjà parlé ici. Cet album est un excellent premier album. Après 5 EP, on sent qu’ils ont vraiment pris le temps de créer et manier leur son avant de se lancer et ça l’a définitivement valu le coup! On peut dire que le background des membres du groupe forme une base d’ingrédients assez solides pour la réussite en ayant fait parti de groupes comme Long Life Tragedy et All Teeth. Chanson préférée : Halfway.

2. Hurry – Everything / Nothing

Je suis vraiment content d’avoir pu tomber sur le nouveau groupe de Matt d’Everyone Everywhere. Je fut d’autant plus heureux de réaliser qu’en plus d’avoir participer à un de mes groupes emo contemporain préféré (EE est un gros Promise Ring worship si vous ne connaissez pas déjà), Hurry, le nouveau groupe de Matt, est plutôt dans la lignée du power-pop mélangée à une touche de shoegaze tout à fait légère. Si vous aimez autant que moi le groupe Yuck, sautez là-dessus! Chanson préférée : Situational Comedy.

3. Alvvays – Alvvays

On a tellement entendu parler de Alvvays cette année que c’est étonnant de réaliser qu’il s’agit de leur premier album. Étant donné la proximité géographique, on a eu droit à trois prestations du groupe dans la dernière année. J’espère que vous avez eu l’opportunité d’en profiter parce que leur musique pop, légère et apaisante se transfère très bien live à mon avis. Chanson préférée : Party Police.

4. Happy Diving – Big World

Karl nous avait parlé de leur EP dans l’un de nos articles découvertes. Rapidement, on a eu la chance d’entendre un premier album touuut à fait dans les cordes de l’équipe ici chez Vakarme. On a une grosse présence de la côte ouest dans leur son. Si vous aviez aimer Wild Moth, Weed, California X ou que vous vénérez vous aussi Dinosaur Jr, ce groupe est pour vous! Chanson préférée : Sad Planet.

5. Weed Hounds – Weed Hounds

Une découverte de fin d’année signée par le plus-que crédible Victor Beaudoin. Excellent groupe shoegaze avec vocal féminin dans la veine de Pity Sex, mais plus DIY et punk. La preuve, la galette a été lancée par Katorga Records et est disponible en téléchargement gratuit par ici. Chanson préférée : Best Deli.

6. Field Mouse – Hold Still Life

Field Mouse est une autre de nos découvertes des dernières années. Le groupe vient de sortir son premier album, Hold Still Life et c’est dans le domaine du très envoutant, dans le même genre que Now, Now. Si ce sont vos premiers pas vers ce groupe, je vous conseille également d’écouter le cover de l’intro de l’émission Twin Peaks qu’ils ont fait il y a deux ans. Chanson préférée : Netsuke.

7. Amanda X – Amnesia

Je continue avec mon obsession des groupes punks aux vocals féminins. Cette fois-ci c’est un groupe que vous avez sans doute déjà lu sur Vakarme. Le trio de Philadelphie Amanda X fait parti d’un de nos coups de coeur depuis quelques temps déjà. Kat est une personne géniale et une compositrice très près de ses sentiments. Toute cette honnêteté émotionnelle se ressent dans ce premier et excellent album. Chanson préférée : Parsnip.

8. Chumped – Teenage Retirement

Chumped est l’un des 5 groupes que l’on a le plus entendu dans l’univers du punk-rock en 2014. Un excellent EP en fin d’année 2013 nous avait donné de grandes attentes pour le quatuor de Brooklyn avec leur punk-rock quand même pas mal influencé par le Superchunk des années 90. Heureusement, Teenage Retirement dépasse largement les attentes. Je suis très content de les avoir vu l’an dernier en floride et c’est sûr que je vais essayer de répéter l’expérience lors de leur premier passage à Montréal en mars avec Andrew Jackson Jihad, The Smith Street Band et Jeff Rosenstock. Chanson préférée : Hot 97 Summer Jam.

9. Cayetana – Nervous Like Me

Un autre trio féminin? YES! Définitivement, 2014 fut une excellente année pour le punk-rock avec plusieurs groupes qui ont osé changer « la donne » légèrement bro qui colle à l’image du punk-rock. Ils seront à Montréal pour le Pouzza et aussi pour un autre show très cool qui se trame au printemps. Ne les manquez pas! Chanson préférée : Serious Things Are Stupid.

10. Acid Fast – Rabid Moon

Rabid Moon a très bien entamé l’année 2014 puisque ça faisait quelques années qu’on attendant la suite du feu groupe Big Kids. C’est enfin chose faite, et c’est meilleur que ce que l’on aurait pu espérer. Cet album est définitivement dans la même vague que plusieurs autres dans ce best of et il est tout aussi bon! Il rend la mort du groupe Glocca Morra un peu moins triste en reprenant un son qui était si apprécié au sein de notre équipe. Chanson préférée : Shred Forever.

Mentions spéciales : Somos – Temple of Plenty, Nothing – Guilty Of Everything, Baked – Debt, Crow Bait – Sliding Through The Halls of Fate, Henrietta – The Trick is Not Minding, Three Man Canon – Pretty Many People, Tweens – Tweens.

Les 10 sorties locales préférées de PM

1. Oktoplut – Pansements

2. Heat – EP

3. Ought – More Than Any Other Day

4. Sonic Avenues – Mistakes

5. Corridor – Un magicien en toi

6. Bernhari – Bernhari

7. David Giguère – Casablanca

8. Jet Black – In Paradox

9. Golden Python – Matt Damon vs. the World

10. Fontarabie – Fontarabie

Mentions spéciales : Black Love – Black Love, Each Other – Being Elastic, Poni – Poni, Hashed Out – Hashed Out, Monogrenade – Composite, Chocolat – Tss Tss, Jésuslesfilles – Le Grain d’Or

Les 10 EP préférés de PM

1. Sore Eyelids – For Now

2. Nai Harvest – Hold Open My Head

3. Beach Slang – Who Would Ever Want Anything So Broken?  (et Cheap Thrills On A Dead End Street)

4. Animal Faces – Half Asleep

5. Death Of Lovers – Buried Under a World of Roses

6. Halfling – –

7. Daephne – Family Vacation

8. Bloody Knees – Stitches

9. Camera Shy – Jack-O-Lantern

10. Everybody Row – The Sea Inside

Mentions spéciales : Shallow Cuts – Storm Watch, Whirr / Nothing – Split, White Lighters – as far as you can as fast as you can, Pure Bliss – Most Bleach, Self Defense Family – Duets, Blessin’ – Do You, Fury Things – 7", Romp – Sorry Not Sorry.

Les 10 singles préférés de PM

1. Woolworm – Heathen Too / Very Well

2. Gulfer – Shrimp Parade / M.C. Groggy

3. Nai Harvest – Buttercup

4. Prawn – Settled / Built For

5. Dilly Dally – Candy Mountain / Green

6. Memoranda – Into the Wild / Mountains

7. Ovlov – The Great Crocodile

8. The Snow – Memory Loss / Joy of Life

9. Dripping Wet – Everything Grows / Yearbook

10. Communions – Love Stands Still / So Long Sun

J’espère que vous avez autant apprécier que moi la musique en 2014! On vous revient en 2015 avec un troisième zine et quelques articles par ci par là!

PM