[CHRONIQUES] Best of 2014 des rédacteurs : Aurélien

Best of 2014

J’appréhendais un peu l’exercice du top de fin d’année, et j’avoue avoir repoussé un sacré paquet de fois le moment où je devrais m’atteler à dresser la liste exhaustive des sorties musicales qui m’ont le plus marquées. J’ai fini par me faire à l’idée que je risquais d’y passer quelques nuits blanches si je voulais recenser tous les trucs qui m’ont branchés durant ces 12 derniers mois, et ai donc choisi de faire au plus simple: pas de hiérarchie ni de classement par format, seulement la liste réduite des albums, EP et démos dont les titres résonneront encore dans mes oreilles pendant un bon moment.

BÂTON ROUGE – Totem

 

Ça me paraît difficile de commencer cette liste autrement qu’avec le deuxième album de Bâton Rouge, Totem. J’ai d’abord été surpris par les choix du groupe en terme de prise de risques dans la composition: des titres parfois étonnamment longs et surtout instrumentaux, qui contrastent de manière vraiment efficace avec des titres au format plus classique (Côte du Py, Au Gré Du Gel, D’Année en Année). Au final, un album complet, addictif de bout en bout et un objet plus que soigné (l’artwork, le layout, tout y est !). Un sans faute. Titre préféré: D’Année En Année.

SONIC AVENUES – Mistakes

 

Bon, OK, cet album avait toutes les chances de figurer dans mon top de cette année bien avant sa sortie. J’ai découvert Sonic Avenues lors de mon premier séjour à Montréal. Pas de bol pour moi, le groupe était au même moment en train de fouler du pied mon pays natal pour leur première tournée européenne. Ça ne m’a pas empêché de m’enquiller Television Youth un nombre incalculable de fois en ayant, à tous les coups, l’impression de l’écouter pour la première fois. Pour revenir à Mistakes, hey bien disons que le groupe a réussi, à mon sens, à pondre un album aussi pertinent que le premier. Titre préféré: Lost & Found.

RESTORATIONS – LP3

 

La première fois qu’on m’a fait écouter un titre de Restorations, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver quelque chose de pompeux dans la musique du groupe. La formule semblait inefficace sur moi. Il m’a alors suffit de voir le groupe en concert pour réviser bien vite mon jugement et de devenir un vrai convaincu, au bout de quelques minutes seulement. Je ne sais pas si c’est la voix de John Loudon, ces lignes de guitare post-hardcore ou ces parties de claviers à tomber, mais il y a quelque chose de particulièrement réconfortant dans la musique de Restorations. Titre préféré: Misprint / All My Home.

JOYCE MANOR – Never Hungover Again

 

J’avais un peu d’appréhension quant à la sortie de ce nouvel album de Joyce Manor, et j’avoue l’avoir d’abord écouté d’une oreille distraite les premières fois. Finalement j’y suis revenu encore et encore, et malgré quelques raccourcis, Never Hungover Again est bourré de gros tubes et de titres vraiment indispensables. Titre préféré: Catalina Fight Song.

TAULARD – Les Abords du Lycée

 

Sur le papier, Taulard est le style de groupe que j’aurais tendance à fuir. De la synth pop chantée en français, pas vraiment ma tasse de thé mais plutôt le genre de trucs qui me ferait prendre mes jambes à mon coup. Seulement voilà, dès la sortie de leur première démo en 2011, j’ai tout de suite accroché à la musique du groupe. Trois ans plus tard, ce premier album fait mouche avec 12 chansons vraiment très bien écrites. Pas de fioritures ici: un clavier, une basse, une batterie et la voix de Josselin le chanteur débitant syllabes après syllabes des histoires bien à lui, le plus simplement du monde. Des sujets parfois récurrents, parfois particulièrement délicats, en atteste le titre Gravé Dans la Roche, qui traite de manière lucide la question du consentement sexuel, un thème à mon goût pas assez abordé dans cette petite communauté qu’est le punk rock. Titre préféré: Gravé Dans La Roche.

LITOVSK – Demo

 

Litovsk est un groupe de Brest, j’avais rédigé un billet découverte sur cette démo quand elle est sortie cette année. Du post punk tout ce qu’il y a de plus classique, avec ce petit truc en plus qui fait de cette démo un ensemble de titres vraiment addictifs. J’y reviens vraiment souvent, si tu kiffes The Estranged tu y trouveras aussi ton compte! Titre préféré: Are We Going Somewhere ?

SITUATIONS – Fuck May 68

 

Les locaux de l’étape puisqu’il s’agit là d’un groupe caennais. Ça fait sûrement un peu lèche-cul d’écrire sur un groupe de potes, mais la démo de Situations est sûrement ce qu’il s’est fait de mieux cette année en France dans le registre hardcore vieille école. Titre préféré: The Explosion, From Daily Life To The Summit.

GREYS – If Anything

Les mecs ont bien fait leur truc. Sortir un premier single portant pour nom Guy Picciotto, j’avoue qu’il ne m’en fallait pas plus pour jeter une oreille attentive à l’album qui a suivi juste derrière. Du noise rock vraiment bien foutu. Titre préféré: Lull.