[CHRONIQUES] Guide du Pouzza Fest 5 – La chasse au trésor

Guide Pouzza Fest V

Un autre été qui commence, un autre Pouzza Fest pour ouvrir le bal ! Je commence à m’attacher pas mal à cette petite tradition. Cette année, l’équipe du festival est allée plus timidement en termes de « grosse pointure », tout en ayant un amalgame vraiment intéressant de petits groupes qui valent le détour. Pour faire une analogie avec le  hockey (c’est les séries, right ?) : Le Pouzza 5 n’a peut-être pas repêché les gros canons, mais ils ont une méchante profondeur ! J’aime le répété chaque année, ce festival-là, c’est comme une chasse au trésor. Tu te promènes un peu partout, en regardant ta carte (ou ton application, si t’es un moderne), pour savoir où se trouve ta prochaine destination pour tomber sur un groupe inconnu qui vient du fin fond de nul part pis qui pourrait être ton prochain groupe préféré ! Ça m’arrive chaque année et ça pourrait t’arriver à toi aussi !

Vendredi

Back & Forth :  Directement des contrées lointaines du Saguenay, Back & Forth représente le véritable trésor caché au Québec. Malheureusement, le groupe ne semble pas recevoir l’attention qu’il mérite. Leur album homonyme paru en 2014 mérite vraiment l’écoute. Viens commencer ton Pouzza en supportant un excellent groupe de la scène locale !

Typesetter : Un bon petit scruffy punk-rock, qui rappelle le défunt groupe Sister Kisser. On les avait mentionnés il y a quelques années dans nos découvertes. Aussi, leur album Wild’s End s’est même fait une niche dans le top de l’année d’un de nos rédacteurs. On est donc bien content de les accueillir dans notre ville cette année.

Chad Price : On a droit ici à l’un des chanteurs du célèbre groupe ALL en version solo. Chad Price sera vous charmer avec sa simplicité et sa modestie digne d’un moine bouddhiste ! Le tout dans l’ambiance intime du Frite Alors ! Un bon timming pour relaxer un peu et te coller sur tes biens aimés(es) en compagnie d’une bonne poutine !

Chumped, Beach Slang et Solids : C’est très rare que je plug trois groupes de suite à la même place… Sauf qu’ici, c’est inévitable. Chumped risque de mettre le party dans la place et de te faire sauter un peu partout. Leur dernier album Teenage Retirement est un vrai petit bijou pour agrémenter ton été.  Mon dernier spectacle de Beach Slang s’est terminé par une commotion pis une face à moitié arrachée par l’asphalte (inquiétez-vous pas, ce n’est pas violent, j’ai juste été tata). Malgré la courte existence du groupe, Beach Slang semble en ascension constante. Malgré seulement deux EP, le groupe se démarque par la qualité de ses textes et son dynamisme live. Un groupe catchy à souhait qui risque de te faire sourire. Pour clôturer le tout, nos Montréalais Solids fermeront la soirée à 2 heures du mat, ce qui risque tout simplement de virer en bordel. D’autant plus que la dernière fois que Solids était de passage au Pouzza… il y avait une émeute sur St-Denis, du feu partout pis toute. On va espérer une soirée moins poivrée, mais aussi énergique que dans notre défunte Absynthe !

Samedi

Show de ruelle Vakarme ! :  Réserve-nous ton après-midi, parce qu’on te prépare notre désormais célèbre show de ruelle (plus parc, mais bon!) avec des groupes qui risque de te surprendre !

NOBRO : On les a pluggés sur notre show de lancement pour la simple et bonne raison qu’il s’agit d’un groupe pour faire la fête. Qui dit Pouzza dit party, right ? Donc NOBRO doit faire partie de ton plan de match du week-end pour véritablement vivre le festival comme il se doit.

Snacks? :  Jeune groupe de London en Ontario, Snacks? c’est un pop-punk simple, mais qui rappel à quel point nos voisins sont des maîtres d’œuvre en la matière depuis les dernières années. Il paraîtrait qu’ils vont avoir des copies de leur nouveau split avec vos barbus préférées de Montréal… À suivre😉

Dead Weights : Un autre groupe ontarien, cette-fois-ci du côté de la toujours surprenante Ottawa. Même si Dead Weights n’est pas très actif, leur album Dead Ends And Closed Doors paru sur Pavones Records est vraiment solide. Du sing-along, une voix roque, des riffs qui pognent dans la tête, c’est la formule idéale pour un groupe du Pouzza !

Doom Service : En tant que gros fan de musique Doom, j’étais curieux d’aller écouter ce groupe de Burlington. Finalement, ce n’est pas méchant ni lourd pantoute. Mais c’est bon en maudit par contre ! Un genre de post-hardcore très émotionnel qui n’est pas piqué des vers !

Direct Hit! : Probablement le groupe avec le plus de bad luck lors de leur passage à Montréal. Pourtant, Direct Hit! représente tout ce qu’un amateur de punk-rock recherche chez un groupe. MOBILISONS-NOUS pour faire passer un bon moment à Direct Hit! Ils le méritent amplement ! (Si tu cherches un bon timming pour garrocher ta Pabst pis faire le fou/la folle, c’est LIVE LÀ !)

Hounds :  Comprenant des membres des Flatliners et la rugueuse voix de Dig It Up!, Hounds est une autre bonne occasion de virée su’l top ! Leur nouveau EP Wild Eyes vient tout juste de paraître chez New Damage Records. C’est crasseux, lourd et ça donne le goût de brasser tout ce qui se trouve autour de toi !

Koji : Pour terminer ta soirée en beauté, et surtout pour survivre à ton lendemain, je te suggère d’aller voir Koji. Un bon petit folk acoustique avec une voix douce digne d’une berceuse. Laisse Koji te bercer avant de prendre le chemin de ton lit (ou de la ruelle si t’es vraiment rendu déchet).

Dimanche

Stomp BreakfestFight fire with fire, right ? En ce dimanche matin où ton corps risque de ne plus suivre, viens faire un tour au Fouf, prendre un bon hash brown pis du scramble tofu accompagné d’une petite broue pour repartir le moteur.

Gameday Regular : Parmi mes découvertes de cette année, Gameday Regulars est probablement une de mes belles trouvailles. On parle ici d’un punk-rock plus smooth, qui rappelle par moment Hot Water Music, mais avec la voix qui se rapproche plus de Mocking Bird, Wish Me Luck.

Goddamnit : Un groupe relativement mystérieux. Ce qu’on sait, c’est qu’ils viennent de Philadelphie et qu’ils ont une excellente chanson. Un petit punk bien simple avec un peu de feeling. 

Crusades : Un autre groupe qu’on a eu la chance de présenter pour un lancement Vakarme. Il s’agit probablement du meilleur groupe punk-rock canadien en ce moment. Viens chanter ta haine de la religion en compagnie de nous autres ! On aurais aussi entendu entre les branches qu’un nouvel album se prépare… On va probablement avoir droit à un ou deux nouveaux extraits !  Stage dive garantie. 

Knapsack : Pour terminer ton Pouzza 5, tu n’as pas vraiment pas d’autres choix que d’aller voir Knapsack. Pour avoir eu la chance de les voir au Fest de Gainesville il y a deux ans, c’est tout simplement magique. Un show de Knapsack, c’est l’équivalent d’un mois de thérapie pour l’âme.

Au plaisir !